Chopin

Pascale Fautrier

Folio

  • 19 novembre 2010

    Un livre précis, loin des clichés. Instructif, dense. A lire!

    Voici un travail très précis, ou l'on revisite l'Histoire à travers la cavalcade Chopin, fortement documenté, fondé sur un travail qui a la gentillesse de ne pas sentir le labeur. Des femmes, Maria Wodzinska, Konstancja Gladkowska, George Sand; des oeuvres, le Concerto en fa mineur, les Mazurskas; des soubresauts historiques, l'insurrection polonaise de 1830, la mort d'Alexandre Ier et l'avènement de Nicolas Ier; des amitiés fameuses, Lizt, Berlioz, Mendelssohn, Delacroix; des choix cruciaux, devenir un proscrit et donc s'interdire de pouvoir revenir en Pologne, Le tumulte cotoie la création, l'amour la maladie, la célébrité les ruptures: ce Chopin-là compose au coeur d'un continent en effervescence, fait partie d'une brillante génération de compositeur ( Lizt, Berlioz...), cumule les conquètes. C'est instructif, dense


  • par
    11 novembre 2010

    Un livre passionnant, loin des stéréotypes de l’artiste romantique,

    Cette nouvelle biographie fait, avec beaucoup de style, le portrait d' un compositeur novateur, d'un pianiste virtuose, mais surtout un homme marqué par l'exil de son père (un français en Pologne, témoin de son temps,des évènements politiques en Pologne ou ailleurs de son temps qui sut transformer le sentiment tragique de la rupture et de l’exil en une énergie puissante, source de création et de joie.

    Une thèse passionnante. Bien sur elle cite les spécialistes, Rambeau (que je ne connaissais pas) ou le fameux Zielinski d'autres encore mais toujours avec une note de bas de page comme il se doit...


  • 9 novembre 2010

    Une vie d'exception, un livre incomparablement émouvant

    Je ne comprends pas que l'on puisse m'inviter à comparer les deux livres (Rambeau et Fautrier). Celui de Pascale Fautrier est écrit d'une manière allègre, avec une thèse forte et intéressante (l'importance du père, de son exil, pour Chopin), l'autre (Madame Rambeau) est un énorme bouquin, suite de faits détaillés mais mal enchaînés, rébarbatifs à la lecture, mal écrit. Evidemment ça raconte la même vie, mais d'une façon complètement différente (le Fautrier n'est pas platement chronologique par exemple).


  • 3 juin 2010

    Psittacus

    L'auteur a jugé plus prudent apparemment de s'en remettre aux spécialistes de Chopin. Elle nous ressert avec aplomb le livre de Marie-Paule Rambeau "Chopin l'enchanteur autoritaire" dont elle a recopié une grande partie textuellement, indépendamment des références qu'elle reconnaît en notes. Le procédé est non seulement malhonnête mais il est indigne d'une enseignante. Le copier-coller n'est pas réservé aux seuls étudiants, les profs aussi y recourent !


  • 2 juin 2010

    Ce livre "Chopin" de Pascale Fautrier semble avoir été "fortement inspiré" du livre de Marie-Paule Rambeau "Chopin, cet enchanteur autoritaire" aux éditions de L'Harmattan. Ce n'est pas très chic... pour rester politiquement correct...