• 11 décembre 2017

    Enfin le quatrième volet des aventures de Mattéo : août-septembre 1936.
    Nous nous retrouvons en pleine guerre civile espagnole aux côtés des Républicains. Leur nouvel objectif est une église aux mains des Franquistes. Aventure, rebondissements, amour, ...
    Vivement le tome 5 pour savoir s'ils reviendront de leur mission !


  • 12 novembre 2017

    Mattéo et Juliette

    L’été 36 s’achève. Mattéo Cortez, fils d’immigrés espagnols venu travailler à Collioure, après avoir fui par idéologie pacifiste et anarchiste, repart pour une quatrième aventure.

    Jean-Pierre Gibrat propose une bande dessinée de facture classique, dont Mattéo est le héros et le narrateur. Il traverse le début du xxe siècle l’amour aux trousses. Une espèce de Corto Maltese fidèle, attiré par une Juliette qui lui fait comprendre qu’il doit partir à la guerre, prouver sa bravoure (T.1). Épisode à l’issue duquel il déserte, ce qui l’amène à participer à la Révolution d’Octobre en Russie (T. 2). Le tome 3 célèbre l’été 36 et les congés payés. Mattéo retrouve enfin sa dulcinée, dont il apprend qu’il a un fils. Dans ce tome 4, il reprend du service avec la guerre d’Espagne.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u