• 27 mai 2019

    Bande dessinée

    Ça commence plutôt bien avec l’inondation de la mosquée : l’imam demande donc au rabbin de pouvoir venir exercer son culte dans sa synagogue.

    Puis la synagogue à son tour est inondée, et tous se retrouvent à l’église.

    Le chat du rabbin a le même soucis : les deux chatons de la mosquée sont venues trouver refuge dans sa maison.

    L’occasion pour l’auteur de nous parler des réfugiés, humains ou félins, mais aussi de la langue commune originale.

    J’ai en revanche trouvé la fin brouillonne avec l’intervention du Malka des lions. Des choses ont dû m’échapper.

    https://alexmotamots.fr/le-chat-du-rabbin-8-petit-panier-aux-amandes-joann-sfar/


  • par (Libraire)
    9 décembre 2017

    Babel et fraternité

    Un petit bijou d'humour qui questionne sur l'acceptation de l'autre. Ce dernier tome en date des questionnements du plus célèbre chat philosophe du monde est à mettre en toutes les mains et à garder dans les mémoires! Une superbe idée cadeau pour un très large public.