Rien d'autre sur Terre

Rien d'autre sur Terre

Conor O'Callaghan

Sabine Wespieser Éditeur

  • par (Libraire)
    20 novembre 2018

    Coup de cœur de la chouette

    Troublant roman que celui-ci, saupoudré d'un soupçon de fantastique pour raconter des disparitions bien réelles. Le.la lecteur.trice devra démêler les fils du récit, pour ne pas se perdre à son tour. Un gros coup de cœur de la rentrée !


  • par (Libraire)
    7 novembre 2018

    L'Irlande telle que vous ne l'avez peut-être encore jamais vue : urbaine et caniculaire. Alors que l'été se prolonge, les membres d'une famille disparaissent un à un. Dans le lotissement fantôme (reliquat de la crise immobilière) où ils ont élu domicile, tout se creuse et s'efface - en partie du moins.
    Chaque nouveau mystère est comme un appel d'air où s'engouffrent les pulsions refoulées.
    Ambiance Shining sans Nicholson ni la forêt. Que reste-t-il ?
    La figure de l'enfant et celle du double, un sentiment d'inquiétante étrangeté, des images qui s'imposent avec force, des traces indélébiles et des signes qui prolifèrent...

    Au lecteur d'en faire sens par lui-même.

    Fanny


  • par (Libraire)
    29 octobre 2018

    On aime !

    Dans ce texte original les disparitions s'accumulent et ne s'expliquent pas. Cela accroche et ne vous lâchera pas !


  • par (Libraire)
    2 octobre 2018

    Paul et Helen rentrent en Irlande après plusieurs années passées à l’étranger. Avec eux leur fille de 12 ans et Martina la sœur jumelle d’Helen. Ils s’installent dans le pavillon témoin d’un lotissement inachevé et plus ou moins à l’abandon. Après quelques semaines d’un été caniculaire Helen disparaît, puis Martina, puis Paul. Que se passe-t-il dans cette famille?
    Connor O’Callaghan parvient à créer une ambiance inquiétante, voire terrifiante. Des portes claquent sans raison, on tambourine à la porte en pleine nuit mais il n’y a personne dehors, des mots sont écrits à l’envers sur la poussière des fenêtres, le tout accentué par une canicule exceptionnelle qui écrase la ville et ses habitants. Ce premier roman est envoûtant comme seuls savent le faire les irlandais et on fini même par se demander si tout cela a bien existé.
    Valérie


  • par (Libraire)
    17 septembre 2018

    Superbe !

    En pleine nuit, une jeune fille de 12 ans, terrifiée, frappe à la porte d’un prêtre : elle est seule, son père a disparu. L’homme d’église, qui connaît la famille, appelle immédiatement la police. À partir de là, sa vie va être totalement bouleversée. Il y a quelque chose d’inquiétant, d’étrange, de poétique dans ce premier roman de Conor O’Callaghan. Est-ce un simple drame familial ? Un roman gothique ? Jusqu’à la fin, on ne sait pas mais qu’importe, c’est superbe !


  • par (Libraire)
    29 août 2018

    Un enchantement étrange et poétique

    Ce roman prégnant laisse le doute et les incertitudes s'installer durablement pendant et après la lecture. Une vision de l'Irlande contemporaine énigmatique et mystérieuse, en marge des villes et de la campagne, en marge de tout, à la lisière du néant. La maison-témoin habitée est aussi fantasmagorique que ses occupants. Les personnages sont-ils réels ? Fantomatiques ? Le lecteur aurait-il rêvé ? Qui s'approche le plus de la vérité, à quel témoin se fier, à quelle parole s'en remettre ? L'auteur suggère, laisse le trouble s'immiscer et le lecteur poursuit au-delà sa réflexion et s'interroge. Un enchantement poétique et étrange.