Du 1er au 24 décembre la librairie la buissonnière est ouverte tous les jours, dimanches et lundis compris sans interruption de 9h30 à 19h.

Les Garçons de la cité-jardin

Dan Nisand

Les Avrils

  • par (Libraire)
    13 novembre 2021

    De l'utopie sociale et de l'espoir du bonheur collectif de la cité-jardin Hildebrandt, il reste les pavillons identiques et les rues aux noms de fleurs dont chacun.e se sent prisonnier.ère.s.
    C'est le cas de Melvil retenu par son père apathique et par l'espoir du retour de ses frères : Virgile et Jonas. L'un taiseux, l'autre volubile mais tous deux violents. Lorsque ceux-ci reviennent dans la cité, il s'agira pour Melvil de s'arracher à cette fureur familiale et de saisir sa chance pour trouver l'amour et la reconnaissance qu'il cherche tant ailleurs.
    Dans ce premier roman mélancolique, Dan Nisand pose la question de l'émancipation et des choix à faire pour soi et son devenir. Bouleversant.


  • par (Libraire)
    13 août 2021

    Cité-jardin : urbanisme anglais qui a passé la Manche au XXème siècle. C'est dans l'une d'elles que Dan Nisand place l'action de son premier roman. Pratiquant un pouvoir d'attraction sur ses habitants, cette cité-jardin abrite (enferme) Melvil notre héros, jeune homme sensible et modeste qui voit sa vie basculer au retour de ses grands frères. Avec eux, c'est le passé qui rejaillit, une violence qui réapparait... Les amis sont présents mais difficile de sortir de soi lorsque la cité-jardin magnétise cette fratrie et sa brutalité.
    A l'image de son héros, l'auteur, qui a habité ces cités-jardins, livre un texte attachant, aux scènes fortes et sensibles.


  • par (Libraire)
    11 août 2021

    LES GARCONS DE LA CITE-JARDIN

    La vie de jeunes adultes dans la cité jardin Stockfeld à Strasbourg. Une cité qui les happe, les encercle et les marque à vie. Une vie quasi impossible hors de ses limites. Des personnages hauts en couleurs, des "trognes" et des caractères difficiles. Un univers clos à découvrir !


  • par (Libraire)
    10 août 2021

    Mauvais garçons

    Avec un stylo porté comme une caméra à l'épaule du personnage principal, Dan Nisand crée un point de vue romanesque d'une grande originalité qui offre une lecture tendue et inquiète, aux stimulantes incertitudes. Il plonge le regard au cœur d'une fratrie où le plus jeune des frères tente d'échapper à la violence et à la terreur que font peser ses ainés, ces deux mauvais garçons, sur la petite cité-jardin pourtant rêvée et construite comme un idéal social. C'est dans l'abnégation et la compagnie des plus éclopés que lui, le plus frêle, trouvera peut-être l'apaisement. Un roman dont la voix singulière entraîne d'une belle force narrative des personnages marquants qui font de ces garçons de la cité-jardin le bel imprévu de la rentrée littéraire.