1, La bête

1, La bête

Zidrou, Frank Pé

Dupuis

  • par (Libraire)
    7 janvier 2021

    Un mythe incroyable !

    Le jeune François vit seul avec sa mère en Belgique, il ne connaît pas son père qui serait un nazi. Il subit du harcèlement... Il ne peut s'empêcher d'aider tous les animaux dans le besoin qu'il rencontre (le chat péteur, le dindon qui se prenait pour un coq, le cheval ivrogne, la chauve-souris diurne...). La maison ressemble à une vraie ménagerie.
    Un jour il tombe sur une drôle de bête... Le marsupilami !
    Le graphisme est superbe, l'histoire originale et touchante.
    Une BD remarquable, aimée et recommandée à 100% par Vanessa et Lou


  • par (Libraire)
    31 décembre 2020

    Ce que fût le marsupilami

    En 1955, avant d'être nommé "marsupilami", l'animal, capturé par des zoologues, s'est enfui pour s'égarer à Anvers. Maltraitée, la bête a un appétit féroce. Heureusement, elle rencontrera un jeune garçon qui saura l'aider.

    Cet animal étrange, avec une force impressionnante grâce à une queue démesurée, fait preuve d'intelligence et d'empathie. Vous ne pourrez que l'apprécier ! Les illustrations, belles et réalistes, vous captiveront, tout autant que l'histoire passionnante.

    Coup de cœur ! ❤


  • par (Libraire)
    4 décembre 2020

    GRANDIOSE

    Il y a les BD sympas. Et il y en a pour qui c'est le coup de foudre immédiat. La Bête fait partie de cette catégorie.
    Je pense que je n'ai pas besoin de vous raconter de quoi ça parle, la couverture fait le job de façon assez géniale.
    En revanche, je peux vous parler des frissons que j'ai eus dès les premières planches, tant par leur beauté que par la qualité du découpage. Quant à l'introduction : grandiose ! Je me trémoussais sur mon canapé de la même façon qu'on se cale bien au fond d'un siège de salle obscure et qu'on s'apprête à visionner un film qu'on attendait depuis des lustres. Le rythme, les dialogues, la chute, tout œuvre pour nous faire frétiller d'excitation. C'est presque plus de la BD à ce point c'est du cinéma !
    On voit que le dessinateur aime ses personnages dans la façon dont il les rend vivants. Les traits des visages font naître des caractères et des émotions comme par magie.
    Et puis à la fin, quand on est accroché aux pages comme à un accoudoir de siège de ciné : "fin de l'épisode". Alors on retourne la BD dans tous les sens, à la recherche de la mention de cette tomaison. Et tout d'un coup, elle apparaît, narquoise, telle un astérisque sur le bas d'une affiche de publicité qui nous fait rager: le 1 dans la lettre A.
    Une fois le choc passé, finalement on se dit que c'est pas plus mal, qu'on en voulait encore de toute façon, alors à l'année prochain le Marsu !


  • par (Libraire)
    3 décembre 2020

    Le Marsupilami comme vous ne l'avez jamais vu, sauvage et farouche. Chassé de sa forêt natale... Une BD à dévorer.
    Richard


  • 20 novembre 2020

    Houba

    Un sacré morceau que cette "bête" de Zidrou et Frank Pé.
    Un hommage sombre teinté d'idées noires à la bienveillance du créateur mythique du Marsupilami.
    Mathieu - Point de Côté

    Le Marsupilami comme vous ne l'avez jamais vu, sauvage et farouche. Chassé de sa forêt natale... Une BD à dévorer. Richard - M7


  • par (Libraire)
    17 novembre 2020

    Conseillé par Amélie

    Tout le monde connait le Marsupilami, mais personne ne connaît l’origine de cette bête hors du commun.
    Nous sommes en Belgique en 1955 dans le port d’Anvers, un cargo venant d’Amérique du Sud, qui a subi plusieurs avaries, laisse échapper de ses cales une bête étrange à la couleur d’une banane trop mûre et possédant une queue aussi longue qu’un tuyau d’arrosage.
    Un brave garçon aimant recueillir toutes les âmes égarées et transformant le pauvre logis de sa mère en véritable arche de Noé, tombe sur cet étrange animal et décide de le secourir…
    Mais cette bête semble également particulièrement dangereuse lorsqu’elle est affamée.
    Ainsi commence le début de cette longue aventure qui s’annonce palpitante.


  • par (Libraire)
    5 novembre 2020

    La bête est parmi nous...

    Relecture sombre et surprenante du Marsupilami que l'on connaît comme rieur, bagarreur et amusant, cette petite pépite est servie par un dessin sublime et une histoire enivrante qui montre la légendaire créature sous un autre aspect sur fond de Belgique pluvieuse et souffrante d'après-guerre. A découvrir d'urgence !