Le cerf-volant, Roman

Laetitia Colombani

Grasset

  • par (Libraire)
    6 septembre 2021

    Un superbe roman sur la condition féminine et le partage. Trois femmes, trois parcours, trois vies. Un roman aussi bouleversant qu'enrichissant et plein d'espoir !

    Coralie, libraire Charlemagne HYÈRES


  • par (Libraire)
    28 août 2021

    Un très beau roman au cœur de l'Inde où nous découvrons ses coutumes et ses traditions. Léna est venu pour trouver la paix à travers le désir de fonder une école pour éduquer les enfants défavorisés et les petites filles ne disposant d'aucun droit. Touchant et poignant à la fois.


  • par (Libraire)
    7 août 2021

    Se (re)trouver en Inde

    Lætitia Colombani, auteure de La Tresse, nous emmène une nouvelle fois en Inde. Après un drame personnel, Léna part en Inde. Tourmentée, elle va aider une petite fille, et beaucoup de femmes de ce pays.

    Un livre qui nous fait grandir, en même temps que le personnage. On voyage avec Léna, on s'inquiète de la situation des femmes indiennes. Mais surtout, on garde espoir.

    Coup de cœur ! ❤


  • 26 juillet 2021

    Destins de femmes

    Depuis La Tresse, Laetitia Colombani nous enchante avec ses romans plein d'humanité.
    Une fois de plus tourné, sur le destin de femmes fortes, cet opus, nous entraine en Inde, où la vie de celles ci est bien plus que négligeable.
    Travail de deuil, réflexion sur les castes, sur l'éducation, un roman poignant, empathique, et à lire d'une traite.


  • par (Libraire)
    3 juillet 2021

    L'éducation à tout prix ?

    Léna, enseignante, décide de couper les ponts et de partir en Inde suite à la mort de son compagnon. Elle est sauvée de la noyade par une petite fille et décide de lui apprendre à lire et écrire. Cela lui donne l'envie de créer une école pour les filles qui ne reçoivent pas d'éducation car mariées dès l'âge de 10 ans. Malgré les nombreuses vicissitudes et difficultés, elle arrive à ouvrir son école avec l'aide de Preeti, femme forte à la tête d'une brigade de défense des femmes, et de Kumar, enseignant.
    Belle et touchante histoire, suite des deux précédents romans aussi sensibles.


  • par (Libraire)
    14 juin 2021

    Pour ne pas sombrer suite à un drame personnel, Lena, enseignante française, part en Inde.
    Sauvée de la noyade par Lalita, une petite fille muette, Lena découvre les difficiles conditions de vie et le terrible destin réservé aux petites filles indiennes. Elle se lance alors dans un pari fou : aider, sauver et instruire ces petites filles.


  • par (Libraire)
    10 juin 2021

    Le cerf-volant, cette idée de liberté totale.
    Laëtitia Colombani nous offre un nouveau roman de femmes résolues à changer le monde, dans un pays où elles n’ont que peu voir pas de droits. L’Inde.
    A travers des personnages attachants, toujours, et dont les actions héroïques dissimulent de profondes entailles, l’auteure aborde une idée fondamentale ; la connaissance est la clé de la liberté.

    Rencontrez une enseignante Française hantée par un drame qui la conduira en Inde pour tenter d’oublier, une enfant avec un cerf-volant (que vois reconnaîtrez peut-être si vous avez lu la tresse), une activiste au grand cœur et une myriade de femmes courageuses et laissez-vous emporter par l’espérance !


  • par (Libraire)
    6 juin 2021

    Embrasser les épreuves et continuer à avancer

    Ce roman puissant et généreux confirme tout le talent de Lætitia Colombani. L'éducation, le don de soi et l'altruisme, l'émancipation des femmes et leur liberté primordiale sont au cœur de ce roman indien.

    Nulle obligation d'avoir lu "La tresse" pour aborder "Le cerf-volant", le troisième roman de l'auteure. Mais pour le plaisir de découvrir et de s'imprégner de son univers romanesque, en incluant "Les victorieuses", je vous convie instamment à le faire. Lætitia Colombani a un talent inouï de raconteuse d'histoires d'un roman à l'autre, toujours à surprendre le lecteur, à le guider dans un monde qui lui est propre, à réfléchir et à aborder des thèmes qui lui sont chers : l'alphabétisation, l'accès à la connaissance, le don de soi, la liberté des femmes, leur émancipation et leur indépendance face à la violence, aux abus et à la maltraitance. Dans chacun de ses romans, elle offre de magnifiques et de précieuses rencontres humaines. Ses personnages de femmes sont investis de droiture, d'intégrité et luttent pour leurs droits. Elles sont déterminées dans leur combat, face à l'adversité. Elles avancent, ne baissent pas les bras malgré les doutes, les obstacles, les chutes et les douleurs. Léna est l'une d'elle, meurtrie, à la douleur invisible et profonde mais dotée d'une énergie et d'une volonté tenaces face à l'asservissement, aux conditions inhumaines réservées aux fillettes, aux jeunes filles et aux femmes en Inde. Elle donne son savoir et ses compétences d'enseignement sans naïveté mais décidée, offrant un petit pas contre l'ignorance, le mépris et les traditions lourdement ancrées. Preeti, cheffe de la Red Brigade du village de Mahäbalipuram enseigne les techniques de l'auto-défense, l'art de neutraliser son agresseur puisque en Inde "le viol est un sport national". Deux rencontres, deux parcours de femmes insoumises et déterminées dans ce pays chaotique, en perpétuelle ébullition. L'instruction, l'accès au savoir est le fondement de leur indépendance, l'essence même de l'existence.