La Vérité sur la lumière, Roman

Auður Ava Ólafsdóttir

Zulma

  • par (Libraire)
    1 juin 2022

    Un émerveillement

    Roman magnifique et lumineux, "La vérité sur la lumière" offre le plus bel enchantement qui soit, celui du passage des ténèbres à la lumière, celui de la naissance de tout être qui est aussi la naissance de toute histoire. Alors que ses parents dirigent des pompes funèbres et que sa sœur météorologue annonce des tempêtes, Dýja est « mère de la lumière » comme le fut sa grand-tante Fífa et son arrière-grand-mère. Cette lignée de sages-femmes ne manque pas d'histoires à raconter, de landes à traverser dans le blizzard et de réflexions aussi fantasques que visionnaires sur la planète, la vie – et la lumière ! Un roman fait de rencontres, d'étonnement et d'émerveillement devant la beauté et la fragilité de la vie.


  • par (Libraire)
    24 novembre 2021

    La vérité sur la lumière

    Dyja, jeune islandaise, hérite tout à la fois du logement de sa grand-tante et du métier de sage-femme. Retraçant au gré de ses découvertes le parcours de ses aïeux, elle recompose un monde d'ombres et de lumière, de tempêtes et d'étoiles, de vie et de mort.
    Un roman protéiforme, et, osons le dire, ô combien lumineux !


  • par (Libraire)
    10 novembre 2021

    L'autrice de "Rosa Candida" signe à nouveau un très joli roman humaniste en mettant en scène l'histoire de Dyja, sage femme qui perpétue la tradition familiale de donner la vie. En replongeant dans les carnets de sa tante, elle y découvre tout un tas de réflexions passionnantes sur ce qui constitue l'essence même de notre existence. Toute une galerie de personnages va se greffer à cette histoire fantasque, touchante et lumineuse.


  • par (Libraire)
    4 novembre 2021

    Faire naître la lumière

    Chaque lecture d'Olafsdottir est un dépaysement, un émerveillement.
    Bien que très ancré dans la culture islandaise, sa justesse rend ses personnages, leurs sentiments, universels. Encore plus dans ce livre où l'on parle de la naissance, et de la mort. Et de ce qui se passe entre ces deux moments.
    Toute une vie dans un livre? Oui, accompagnés par celles et ceux qui la donnent, les "mères de lumières" en islandais, celles et ceux qui accompagnent aussi le dernier mouvement d'une existence. Dyja a été nourrie de ces deux héritages. Et entre les deux, le temps s'écoule, il y a l'amour, la séparation, les rencontres, l'humain dans ce qu'il peut avoir de plus lumineux, de l'humour pour supporter les coups durs, la famille et son lot de contrariétés, de concessions à faire, ses secrets révélés.
    Chaque livre d'Olafsdottir est un voyage, celui-ci fut tendre, poétique et lumineux.

    Aurélie


  • par (Libraire)
    9 octobre 2021

    Un peu de poésie

    Dyja, issue d'une lignée de "mères de lumière", sages-femmes en Islande, va mettre au monde son 1922ème bébé. Avec des parents travaillant dans des pompes funèbres, elle évolue dans un monde où se côtoie la vie et la mort. Elle découvre en triant les affaires qu'elle a hérité de sa grand-tante, des écrits et témoignages d'autres sages-femmes, qui vont par la suite l'accompagner tout au long de sa carrière.

    Ce roman, en apparence simple et sans rebondissements est une réflexion sur la vie et le monde, entre l'ombre et la lumière.
    Un récit philosophique et poétique qui évoque avec justesse la vie sur terre. Une histoire lumineuse sur l'un des plus beaux métiers du monde.


  • par (Libraire)
    8 octobre 2021

    La vérité sur la lumière

    Étrange objet, obscur et merveilleux à la fois.
    Tout part du mot élu le plus beau par les islandais, celui de "sage-femme" : ljosmodir, mère de lumière.
    Voici d'autres mots, jetés pêle-mêle, pour dire un peu tous les champs de possibles que donne à saisir un peu ce livre. Ça tombe bien, Audur Ava Olafsdottir aime bien faire des liste dans "La vérité sur la lumière".
    Bébé.
    Tempête.
    Étoile.
    Poussière.
    Mort-né.
    Naître.
    Mourir.
    Planète.
    Vie.
    Mort.
    Animal.
    Instinct.
    Aurore.
    Vulnérabilité.
    Fragilité.
    Coincidences.
    Hasard.
    Oiseau.
    Ciel.
    Terre.
    De lire, une alchimie propre à chacun se crée.
    Cet ouvrage a l'art de faire resurgir à notre conscience ce que nous ne sommes pas : le centre du monde.