ORPHEE CANTATES FRANCAISES
EAN13
3760009291560

Orphee Cantates Francaises

Yriade

Zig-Zag Territoires

Offres

L'ensemble, l’Yriade, a pour vocation la recherche d’un nouveau répertoire, loin des grandes productions d’opéras baroques, afin d’explorer des oeuvres d’effectifs et d’esprits plus intimistes, où la corrélation entre le texte et la musique évoquerait le lien entre les interprètes et le public. La rhétorique serait ainsi utilisée à des fins musicales et expressives pour que la voix se fasse instrument et l’instrument, voix. Les membres de L’Yriade viennent d’horizons différents. Ils portent en eux les richesses de leur personnalité et de leur curiosité. Ils sont décidés à rêver et à découvrir une écoute mutuelle, qui aboutirait à une recherche esthétique sur l’implication de la sonorité et de la prononciation dans l’expression musicale. Avant tout, L’Yriade souhaite partager avec le public des moments de grâce, où l’écoute et la musique ne ferait qu’un, où le silence éterniserait cette communion.
L'enregistrement s’articule autour du mythe d’Orphée. Non seulement parce que ce mythe a engendré de très belles pages, mais aussi parce qu’il porte en son sein des notions éternelles telles que : l’amour, la beauté et l’orgueil humain. Il n’est donc pas étonnant que plusieurs compositeurs du Grand Siècle français - tels que Clérambault et Rameau - se soient intéressés de près à ce mythe truffé d’allégories.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Romancière et violoniste
Le , Librairie la buissonnière

Rencontre avec Léonor de Récondo, auteur de "Pietra Viva" (éditions Sabine Wespieser, 2013), un roman intense, somptueux et inoubliable autour de la figure de Michel-Ange.

Léonor de Récondo
Née en 1976, Léonor de Récondo vit à Paris. Violoniste, elle se produit avec de nombreuses formations et fonde en 2005 avec Cyril Auvity (ténor) "L’Yriade", un ensemble de musique de chambre baroque qui se spécialise dans le répertoire oublié des cantates, avec lequel elle a enregistré deux disques, "Orphée" (Zig-Zag territoires, 2007) et "Barbara ninfa ingrata", cantatas de Giovanni Bononcini (Ramée, 2010).
Après "La grâce du cyprès blanc" (éd. Le Temps qu'il fait, 2010) et "Rêves oubliés" (Sabine Wespieser éditeur, 2012), "Pietra viva" est son troisième roman.

"Pietra viva", un roman intense, somptueux et inoubliable autour de la figure de Michel-Ange.
En 1505, la réputation de Michelangelo est déjà établie. Il part à Carrare choisir les marbres du futur tombeau du pape Jules II. Bouleversé par la mort d'un jeune moine d'une beauté rare et fascinante, il entame un long voyage introspectif au fil de ses journées acharnées au travail, côtoyant la rudesse des carriers et des villageois. Envahi de mélancolie, porté par la création et son génie de sculpteur, il s'abandonne à une plus douce humanité.
Une somptueuse immersion, tout en discrétion, à l'intérieur des pensées et des émotions contenues de l'artiste, réfléchies par une prose poétique inoubliable. Un roman d'une intense beauté. Le lecteur est subjugué.