La librairie la buissonnière sera fermée pour congés du dimanche 28 juillet au lundi 19 août 2024. Nous vous souhaitons un bel été, de belles lectures !

L'Exception, roman

Auður Ava Ólafsdóttir

Zulma

  • Conseillé par
    22 septembre 2014

    "L'exception" qui confirme le talent...d'Audur Olafsdottir

    En Islande, on ne parle pas d’un « coming out » lorsqu’un homme ou une femme révèle son homosexualité au grand jour, mais on dit « sortir du placard ». Quoi qu’il en soit, le résultat est le même, c’est-à-dire une grande libération du côté de ceux qui « sortent » et une certaine stupeur pour les conjoints qui « restent ». On peut affirmer que Maria n’a rien vu venir. Le jour où son mari, Floki lui a déclaré " tu es la dernière femme de ma vie " en lui annonçant qu’il la quittait pour son amant, prénommé lui aussi Floki, elle est tombée... du placard ! Floki était un père exemplaire (ils ont deux adorables jumeaux de deux ans et demi), un mari attentionné (des fleurs, des robes etc etc), mais évidemment,  à bien y repenser, il y a toutes ces absences, ces nuits passées dehors à travailler, ces appels téléphoniques mystérieux et une garde-robe qui tend de plus en plus à virer au rose! Peu à peu, Maria s’aperçoit qu’elle a été un accident hétéro dans une vie très homo. Et ce mathématicien, spécialiste du chaos, va mettre un beau bazar dans leur vie.

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u


  • Conseillé par
    17 août 2014

    C'est avec ce livre que je découvre cette auteure (je n'avais pas lu Rosa Candida) et j'ai été séduite par cette histoire et ses personnages qui font sourire (et par le graphisme des couvertures de chez Zulma!).

    Si la situation de départ est plutôt dramatique , le traitement nous entraîne plutôt sur la pente de la comédie. De courts chapitres s'enchainent, avec beaucoup de rythme, il y a de la légèreté, des rires, mais aussi de quoi réfléchir sur les relations familiales et humaines.

    Dans cette Exception, on parle aussi d'écriture, qui est le point commun de bon nombre des personnages de ce roman, tous plus décalés les uns que les autres et s'y glissent quelques références littéraires qui donnent envie de glisser ensuite vers d'autres textes.
    J'ai plongé avec plaisir dans cette ambiance hivernale, et découvrirais désormais volontiers les premiers romans de l'auteure.


  • Conseillé par
    15 juillet 2014

    Magique !

    J'ai retrouvé avec bonheur la saine et douce écriture de « Rosa candida » et de « L'embellie ». Une femme est quittée par son mari qui s'en va rejoindre son amant mais sans vraiment être ou ne pas être réellement certain de préférer un sexe ou un autre. Pour la femme c’est le chaos, cette nouvelle bouleverse sa vie et fait d'elle une mère célibataire qui va apprendre à se battre pour deux enfants de trois ans et surtout qui va peu à peu se reconstruire autour de la rupture. C’est beau, bien écrit, plein de sentiments et d'amour. Car il s'agit bien pour Audur Ava Olafsdottir d'amour et de petits cœurs blessés qui refusent d'abdiquer. C’est un peu de la magie.


  • Conseillé par
    13 avril 2014

    La veille de la nouvelle années, le mari de Maria lui annonce qu'il la quitte pour un homme. Mariés depuis onze ans, parents de jumeaux âgés de trois ans, ils étaient un couple uni et heureux. Floki s'installe chez son collègue et amant à trois rues de chez eux. Maria est d'autant plus désemparée qu'elle ne s'était doutée de rien.

    Même si elle sent flouée, Maria continue à croire que Floki mathématicien dans l'âme reviendra pour elle et les enfants. Perla sa voisine de petite taille conseillère conjugale sans client et nègre pour un auteur de romans policiers l'écoute mais surtout lui distille des conseils empreints de sagesse ou de bon sens avec un humour décalé. Sous ses aspects rudes, elle veille sur Maria sans le lui dire.
    Audur Ava Olafsdottir instaure une atmosphère comme dans ses précédents romans avec un univers bien à elle. De ce mariage tombé à l'eau, il n'y a pas de tragédie mais la poursuite de la vie qui reprend ses droits avec les questions légitimes, les bleus à l'âme qui s'estomperont.

    Avec un vrai bonheur, je me suis glissée dans ce roman d'où émane beaucoup de douceur. Je m'y suis sentie à l'aise, j'ai apprécié les références littéraires de Perla, les personnages si réels et la touche de l'auteure qui permet d'adoucir les difficultés de la vie !
    Un roman qui nous laisse une sensation de bien-être et de bonté ! A lire !