La mémoire tyrannique
22,00
par (Libraire)
7 avril 2020

Un confinement dictatorial

Ce roman est une formidable porte d'entrée dans l'oeuvre si forte et si originale de Horacio Castellanos Moya, romancier salvadorien né au Honduras qui scrute à merveille et sans concession, au risque de sa vie aussi, les soubresauts politiques et sociaux de l'Amérique centrale à travers ses fictions puissantes et acides.
Se basant sur les faits historiques d'une tentative de renversement d'un pouvoir tyrannique et délirant au Salvador en 1944 et de la répression qui s'ensuit, il met en scène à travers ses personnages l'émergence d'une conscience politique au sein de la société, jusque dans les familles les plus liées au pouvoir.
Jouant des registres littéraires variés et modulant les rythmes narratifs, il alterne les moments tragiques et drôles, crée des télescopages aussi cocasses qu'inattendus où l'engagement héroïques risque de basculer à tout instant dans la farce tragique, où la comédie du pouvoir prend des allures ubuesques et où de riches bourgeoises préparent des manifestations interdites la tasse de thé au bout de doigts. Étonnant et réjouissant.

Tous les conseils de lecture