Conseils de lecture

Apeirogon
23,00
par (Libraire)
21 septembre 2020

Deux colombes

Magnifique et magistral, le roman de Colum McCann déploie l'histoire de deux hommes meurtris, combattants acharnés pour la paix. Par des détours inattendus, des rapprochements percutants et de vibrants échos, il offre une expérience de lecture qui porte en elle de fortes émotions et des scènes d'intenses beauté.

"Apeirogon" nous conduit à la rencontre de deux hommes qui partagent la douleur d'être chacun endeuillé par la mort violente de leur fille adolescente. L'une, tuée par balles. L'autre, victime d'un attentat. L'un de ces pères est Israëlien, l'autre est Palestinien. Ces deux hommes vont se rencontrer, devenir amis et n'auront de cesse de porter ensemble une parole exemplaire de justice et de paix. Colum McCann nous raconte leur histoire, celle de leurs filles et de leurs familles et tout ce qu'elle contiennent et signifient dans cet endroit du monde où ils vivent.
Dans une construction littéraire remarquable où tout fait signe et tout fait sens, Colum McCann nous fait découvrir par touches successives les mille et une facettes de cette histoire qui permettent au lecteur de se figurer toute la complexité qu'elle porte. Comme chaque mot compte, le phrasé est court, précis, posé et le ton nécessairement très apaisé. C'est magistral.


Longtemps je me suis couché de bonheur
19,90
par (Libraire)
21 septembre 2020

Du côté de chez Dan' !

Avec ce « Longtemps je me suis couché de bonheur », Daniel Picouly offre un roman enjoué, facétieux, joyeux et un récit débridé, loufoque, plein de gouaille, d'humour et de jeux de mots quelquefois potaches mais qui vont si bien dans l'univers des personnages principaux, deux collégiens de troisième, au milieu de leurs professeurs, dans la banlieue sud de Paris dans les années 60, du côté de Roissy.
Et leur avenir se joue-là, maintenant, au cours de cette folle journée où un spécialiste de l'orientation aimerait les destiner à devenir chaudronnier. Eux ont d'autres rêves, d'autres désirs, d'autres talents. Ils rêvent d'écrire et de raconter des histoires. Car un autre monde est entré dans le leur et dans leur vie : c'est celui de Proust qui infuse désormais leur quotidien de la façon la plus inattendue qui soit. Et le réel et la fiction s'entremêlent joyeusement !
C'est un enthousiasmant clin d'œil à l'univers proustien bien sûr mais aussi et surtout à tout ce que la fiction nous apporte et apporte à nos vies ! Bref, avec ce « Longtemps je me suis couché de bonheur » je vous invite joyeusement à aller du côté de chez Dan' !


Yoga
22,00
par (Libraire)
20 septembre 2020

Confession intime

Ce devait être un petit livre souriant et subtil sur le yoga selon les propres mots de l'auteur et c'est un grand et gros livre d'amusements et de dépression sur fond méditatif. Trente années de pratiques méditatives et une vie entière de bipolarité révélée sont ici relatées intimement avec beaucoup d'ironie et d'autodérision. Récit de fiction et de non-fiction dans lequel Emmanuel Carrère se met à nu, révélant un mal-être profond, la difficulté à vivre pleinement et à aimer sereinement. C'est ironique et drôle, c'est aussi douloureux et triste, une alternance d'élévations et de chutes soudaines. Il promène son lecteur au gré de ses humeurs et de son talent narratif. C'est singulier, c'est beau, c'est touchant et émouvant.


Histoires de la nuit
24,00
par (Libraire)
20 septembre 2020

Suspense intense et glaçant

Un roman d'exception, aussi intense et fascinant qu'épouvantable d'attente et d'angoisse. Véritable coup de maître littéraire qui plonge le lecteur au cœur d'une situation de terreur et d'isolement total le temps d'une demi-journée, le temps d'une nuit fatidique. Une noirceur parfaitement maîtrisée, un climat délétère justifié. En apparence tout semble normal, une vie rurale et paisible dans un hameau isolé où chacun vaque à ses habitudes, habité de ses préoccupations intérieures, de ses silences, de ses secrets et de ses non-dits. La folie rôde, les silences se font plus pesants et le lecteur est tenu en haleine par une narration et un style hors pair. C'est intense, le temps semble s'être arrêté comme étiré, vous êtes tétanisé, troublé, fasciné de tant de talent. Les histoires de la nuit risquent fort de vous surprendre et de vous saisir.


Arène
22,00
par (Libraire)
20 septembre 2020

Une société de l'image

Roman social très cinématographique, rythmé et surprenant qui vous happe littéralement dès les premières pages comme une excellente série le fait avec moult rebondissements et effets multiples. C'est un roman puissant sur le pouvoir et la puissance, le pouvoir et l'emprise des images, leur démesure et leur diffusion incontrôlée. Moments de gloire et de reconnaissance furtifs, égoïsmes exacerbés et orgueils cachés, chacune et chacun vivent au rythme des réseaux sociaux où tout y est jeté en pâture aux plus rusés, aux plus rapides et l'arène les réunit finalement tous! Fascinant roman puzzle, roman-piège! Négar Djavadi vous entraîne caméra à l'épaule et le temps ne compte plus, désormais vous plongez au cœur du roman!