Hubert Haddad, un demi-siècle d'écriture, une œuvre immense

Hubert Haddad, un demi-siècle d'écriture, une œuvre immense

Entré en littérature par la poésie dès l'âge de vingt ans, consacrant sa vie entière à la littérature, pionnier des ateliers d'écriture, Hubert Haddad est l'auteur d'une œuvre immense composée d'une trentaine de romans, d'une vingtaine de recueils de nouvelles et de poèmes et d'une quinzaine d'essais.
Puisant au plus profond d'un imaginaire sans limite, il sublime la langue française, entraînant tout lecteur dans des territoires insoupçonnés et inattendus.
Découvrez une sélection de ses oeuvres récentes publiées par les éditions Zulma

Géométrie d'un rêve
20,30

Pour tenter d’oublier Fedora qu’il a aimée à en mourir, un romancier s’exile sur les côtes du Finistère, dans un vieux manoir dominant l’Océan.
Emporté par l’esprit des lieux, il commence un journal intime où peu à peu se mêlent personnages réels et fictifs. De Fedora, soprano lyrique qui se donne le jour et se refuse la nuit, à l’étudiante japonaise persécutée par son frère yakusa, les héros de ses romans, ses maîtresses disparues, ou encore Emily Dickinson, prennent un même caractère de réalité.
Mille et Une Nuits d'un insomniaque qui se raconte des histoires, Géométrie d’un rêve, traversé par les figures de Faust, la Tosca ou Othello, est le roman de la jalousie inexpiable et de l’amour fou.


Ma
18,00

En souvenir de l'universitaire Saori, son seul amour, Shoichi entame une quête sur les traces des haïkistes qu'elle adorait : Santoka, Basho et Saigyo.


Corps désirable

Hubert Haddad

Zulma

16,50

Alors qu'un neurochirurgien tente de transplanter une tête humaine sur un corps qui n'est pas le sien, le journaliste Cédric Allyn-Weberson perd l'usage de son corps suite à un accident, ce qui remet en question la liaison amoureuse et charnelle qu'il vit avec Lorna. Un récit qui interroge le désir, l'amour et l'identité.


Premières neiges sur Pondichéry
17,50

Violoniste virtuose, fervent de musique kleizmer autant que du répertoire classique, Hochea Meintzel accepte l’invitation d’un festival de musique carnatique à Chennai, en Inde du Sud. Blessé dans sa chair par un attentat, c’est avec l’intention de ne plus revenir qu’il quitte Jérusalem.
Comme aimanté par les circonstances, après une cahotante équipée qui le mène de Pondichéry à la côte de Malabar, en passant par un ranch de montagne aux frontières du Kerala, il finit par trouver refuge à Fort Cochin, non loin de l’antique synagogue bleue. Un soir de tempête, parce que la grande prière exige un minyan, quorum de dix fidèles, ceux qui sont restés supplient Hochea d’être le dixième. Avec la promesse de lui raconter l’histoire ancestrale des juifs de Kochi…
Porté par les figures de Samra, sa fille adoptive, et de Mutuswami, la jeune musicienne qui le guide et l’accompagne, Hochea s’en remet à un enchaînement de hasards, quitte à affronter une part occultée de sa vie – et l’intuition d’un autre monde, d’une autre histoire, d’un autre exil.
En un tour de force romanesque, Premières neiges sur Pondichéry nous plonge dans un univers sensoriel extrême, exubérant, heurté, entêtant, à travers le prisme d’un homme qui porte en lui toutes les musiques du monde, et accueille l’inexorable beauté de tous ses sens.
« La nuit cette fois était entière, emplie d’étoiles dédoublées par des voiles de brume. Et le bouquet final, après les dernières salves, retombait en neige éparse sur la mer. »


Casting sauvage
16,50

Missionnée pour un casting aux allures de défi, Damya arpente les rues de Paris à la recherche d’une centaine de figurants : efflanquées, défaites, ces ombres fragiles incarneront les déportés dans un film adapté de la Douleur de Duras.
Par sa présence si vive au monde, ses gestes de danseuse, son regard alerte et profond, Damya mue en vraie rencontre chaque échange fugace avec les silhouettes qu’elle repère – un marcheur qui ne retient du temps qui passe que l’usure de ses semelles, Amalia, oiseau frêle en robe pourpre de la gare Saint-Lazare, ou ce jongleur de rue aux airs de clown fellinien.
Mais dans le dédale de la ville, Damya a surtout l’espoir fou de retrouver le garçon d’un rendez-vous manqué – par la force tragique d’un soir de novembre 2015 – et dont le souvenir l’obsède.
Casting sauvage est une magnifique traversée de Paris, un roman intense et grave dont la ville aux mille visages est la trame et le fil, habitée par la mémoire de ses drames et rendue à la vie par tous ceux qui la rêvent… Un walking movie qui offre aux âmes errantes comme un recours en grâce.