L'été, c'est dans les poches !

L'été, c'est dans les poches !

Romans, essais, poésie, que ces titres soient récents, des œuvres du patrimoine, des textes méconnus ou oubliés, ils sont parus en format de poche. La période estivale et ses grandes vacances ensoleillées sont un moment propice pour lire en prenant le temps de se détendre, de découvrir et de réfléchir. Les lecteurs et les libraires de la buissonnière vous proposent une sélection éclectique de titres à découvrir, étonnants et inattendus à retrouver en librairie ! Nous vous souhaitons un bel été, de belles lectures !

Le restaurant de l'amour retrouvé
8,00

Pour découvrir l'état d'esprit japonais, sa subtilité, loin des clichés décrivant les Japonais comme des fourmis industrieuses. Pour découvrir la cuisine japonaise, ses parfums. Et vous n'oublierez pas le cochon Hermes !
À lire à l'ombre d'un pommier pour humer les senteurs de l'herbe coupée.
Françoise L.


NAUFRAGES, roman
7,70

Dans un Japon primitif, le très jeune Isaku accède au rang de chef de famille suite au départ de son père loin du village pour des raisons économiques. Ce nouveau statut le conduit à participer à un rituel ancestral qui fédère au fil des saisons sa petite communauté coupée du monde. Autour d'un stratagème particulièrement cruel, répété les soirs de tempête, tous les habitants s'organisent et parviennent à lutter contre la misère noire dans laquelle ils sont plongés.
À lire un soir d'orage, à la lumière d'une bougie.
Géraldine


Art de la joie
14,50

Au crépuscule d'une existence terriblement dense et d'un XXe siècle tourmenté, une femme revisite les trajectoires de sa vie toujours tendue vers la recherche d'une profonde liberté. À travers le prisme d'une sagesse personnelle et pragmatique, elle saura interroger la pertinence des liens qui l'unissent au monde pour s'émanciper totalement des soumissions et des conformismes. Jamais publié du vivant de l'auteure, ce grand roman italien est une somme littéraire d'une beauté incomparable, absolument nécessaire et immanquable.
À lire partout, tout le temps !
Géraldine


Les Amours jaunes, Poèmes retrouvés, Œuvres en prose
8,90

Parmi les moins connus des "poètes maudits" figure Tristan Corbière, misérable Breton souffreteux qui n'eut le temps d'écrire que cet unique recueil avant de mourir peu avant ses 30 ans. Dans "Les Amours jaunes" se côtoient un bestiaire oublié de la littérature, un océan plein de symboles, le malheur amoureux ainsi qu'un éloge assez désarçonnant de la laideur. Cette poésie singulière qui fait entendre une voix étrange où se mêlent dandysme, romantisme et un esthétisme paradoxal est littéralement envoûtante.
Géraldine


La Terre qui penche
8,20

Fable d'amour, fable de l'enfance, fable initiatique, "La Terre qui penche" est un enchantement littéraire, une immersion dans les courbes et les boucles de la Loue, dans le cœur de Blanche, jeune enfant vulnérable du Moyen-Age. Vive et rebelle, elle observe et entend les secrets dissimulés. L'enfant explose et explore les tourments de sa jeunesse empreints de naïveté, de gravité et de violence. Elle est révélée à elle-même face au tumulte intérieur et ses tracas infantiles.
À lire dans le Jura, près de la rivière la Loue, près du courant apaisé.
Betty