Zulma, des romans à la carte !

Zulma, des romans à la carte !

Pour l'achat de trois livres de leur collection de poche Z/a, les éditions Zulma vous offrent un jeu de cartes aux couleurs et aux motifs de leurs fabuleuses couvertures qui embellissent tant les tables des librairies comme les bibliothèques des amoureux des livres !
Avec des auteurs qui piquent la curiosité et des romans qui palpitent au cœur de la littérature, la collection Z/a est l'atout de vos lectures d'été !

Amour, Colère et Folie
11,20

«Poussez de hauts cris si jamais ce manuscrit vous tombe sous les yeux ; traitez-moi d'impudique, d'immorale. Assaisonnez-moi d'épithètes injurieuses si cela peut vous soulager, mais vous ne m'intimiderez plus.» Voici donné le ton du récit. Brûlant, âpre, acéré. Claire, l'aînée des soeurs Clamont, orchestre en sourdine une tragédie qui se joue entre elle et ses soeurs. Tandis que dehors, partout, la fureur gronde...

«Parler de la romancière Marie Chauvet c'est parler d'un seul livre, mais quel livre ! Son roman Amour, Colère et Folie est devenu avec le temps le grand roman des années noires de la dictature de Duvalier, communément appelé Papa Doc...
Voilà que quarante-six ans après qu'on l'a réduite au silence (l'horreur absolue pour un écrivain), la voix claire et pure de cette romancière lucide et indomptable refait surface.»

Dany Laferrière de l'Académie française


Perec-rinations
7,95

«"J'aime Paris", "J'aime jouer" : avec ses deux amours cardinaux, Georges Perec a composé une ludique visite de la capitale, en autant d'étapes que d'arrondissements. Comme dans un jeu de piste, il y a des énigmes à résoudre, des questionnaires de culture générale, des exercices pédestres légèrement tordus (par exemple : comment aller de Faidherbe-Chaligny au cours de Vincennes en empruntant six rues dont les noms commencent tous par la même lettre ?), qui nous plongent dans un Paris labyrinthe. Chaque arrondissement se décline de surcroît dans une grille de mots croisés (très coton !).»

Télérama


Les Hauts du Bas
9,95

Un vieux monsieur très riche, arrogant et irascible. Son aide médicale, entièrement dévouée... Une grande maison dans la Drôme et les vautours qui rôdent.

Aux côtés de Thérèse, Édouard Lavenant retrouve le goût de vivre. Alors qu'il perd un peu la tête, il dérape hors de la réalité, et développe de nouveaux instincts... plutôt meurtriers.

Un magnifique roman noir. Par l'auteur de l'A26.


Nouveaux jeux intéressants
7,95

«Mots croisés ou carrés, rébus, problèmes logiques, anagrammes et autres jeux de lettres (certains ont paru de septembre 1981 à février 1982 dans Jeune Afrique, beaucoup sont inédits)... Il a tout imaginé, Georges Perec ! Car le jeu lui était métaphore, et l'écriture un jeu qui se joue à deux. Voici le jeu mode d'emploi pour lire Perec, où commande le nombre sept, voire sept fois sept. Et le vrai et le faux. Exemple : dans Othello de Shakespeare, le rôle d'Othello est plus long que celui d'Iago. Solution page 79. Amateurs, à vous de déjouer Perec.»

Le Nouvel Observateur