Le Magicien
EAN13
9782246828266
Éditeur
Grasset
Date de publication
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le Magicien

Grasset

Livre numérique

  • Aide EAN13 : 9782246828266
    • Fichier EPUB, avec DRM Adobe
      Impression

      Impossible

      Copier/Coller

      Impossible

      Partage

      6 appareils

    17.99

Autre version disponible

Une existence hors du commun adossée à une histoire familiale extraordinaire,
une œuvre littéraire majeure couronnée par le Prix Nobel, et la traversée de
toutes les tragédies politiques de la première moitié du XXème siècle – voilà
comment on pourrait résumer la vie de Thomas Mann en quelques mots. La
prouesse du Magicien consiste à nous faire vivre de l’intérieur – comme seul
le roman peut le faire – cette vie exceptionnelle.
Thomas Mann naît dans une famille de riches bourgeois hanséatiques dont il
fera le portrait dans Les Buddenbrook, son premier roman qui fut aussi son
premier succès. Mais le déclin de sa famille tout autant que sa quête d’un
ailleurs le mène à Munich, où il épouse la riche et fascinante Katia
Pringsheim. Avec et grâce à elle, il construit patiemment une œuvre
protéiforme en même temps qu’un paravent de vie confortable qui le protège de
ses démons : son attirance pour les hommes. Pour ses six enfants nés entre un
voyage à Venise et un séjour dans un sanatorium – qui seront transposés dans
La Mort à Venise et La Montagne magique – il restera à jamais ce magicien
enfermé dans son bureau qu’il est interdit de déranger.
Colm Tóibín raconte avec le même bonheur la naissance de quelques
chefs-d’œuvre de la littérature européenne que l’existence d’abord agitée,
puis tragique, d’une grande famille, mais il excelle surtout dans l’évocation
de la vie intérieure du romancier. Sa mue de grand bourgeois conservateur en
intellectuel engagé face à la montée du nazisme, puis dans la douleur de
l’exil, est dépeinte avec la même intensité que sa solitude et sa difficulté à
être aimé. Heinrich, Klaus et Erika Mann, Christopher Isherwood, Bruno Walter,
Alma Mahler et Franklin Delano Roosevelt peuplent la vie du grand écrivain et
deviennent ici autant de personnages romanesques. Colm Tóibín entretisse tous
ces fils littéraires, intimes, historiques et politiques dans une grande
fresque qui se confond avec l’émouvant roman d’une vie : celle d’un génie
littéraire et d’un homme seul qu’on appelait le magicien.


Traduit de l'anglais (Irlande) par Anna Gibson
S'identifier pour envoyer des commentaires.