La librairie la buissonnière sera fermée pour congés du dimanche 28 juillet au lundi 19 août 2024. Nous vous souhaitons un bel été, de belles lectures !

Les peintres de la première guerre mondiale, Artistes, puissance publique et construction de la mémoir
EAN13
9791023106084
ISBN
979-10-231-0608-4
Éditeur
SUP
Date de publication
Collection
MONDES CONTEMPO
Nombre de pages
440
Dimensions
22 x 22,1 x 2,7 cm
Poids
1408 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les peintres de la première guerre mondiale

Artistes, puissance publique et construction de la mémoir

Sup

Mondes Contempo

Offres

Des milliers d’œuvres d’art ont vu le jour pendant la Grande Guerre. Dans quelles conditions ont-elles été créées ? pour quels usages et à quelles fins ? Comment ont-elles contribué à forger les mémoires nationales ?
 
Des milliers d’œuvres d’art ont vu le jour pendant la première guerre mondiale et dans l’immédiat après-guerre. À travers elles, les artistes des pays belligérants ont représenté le conflit sous ses aspects les plus divers. Dans quelles conditions furent-elles créées ? À quels publics et quels usages étaient-elles destinées ? Comment ces réalisations ont-elles pu contribuer à forger les mémoires nationales ? Très tôt considérées par la critique anglo-saxonne comme formant un corpus spécifique, elles ont mis plus longtemps à être prises en compte en tant que telles en France, en Allemagne, ou ailleurs.
Rédigé par des spécialistes internationaux de l’art de la Grande Guerre, cet ouvrage pose les jalons d’une histoire comparative de ces productions, qui prend en compte des contextes particuliers de leur création et de leur réception.
À quelles motivations les artistes (combattants ou demeurés à l’arrière, peintres missionnés au front, correspondants de presse) obéirent-ils ? Comment le travail de peintres issus des avant-gardes parvint-il à s’accorder à certaines des finalités qui furent assignées aux œuvres – usages documentaires, participation à la propagande ou à la diplomatie culturelle, à la construction mémorielle, à la reconstruction ? Comment se conjuguèrent les rôles joués par l’État, les réseaux privés et les musées ?
Édouard Vuillard, Félix Vallotton, Maurice Denis, Paul Nash, C.R.W. Nevinson, Wyndham Lewis, Stanley Spencer, Henry Tonks, Achille van Sassenbrouck, A.Y. Jackson, Käthe Kollwitz, Egon Schiele, Otto Dix : la plupart de ceux dont il est question ici sont issus des courants modernes ou d’avant-garde. Leurs œuvres rendent compte d’une expérience qui ne fut pas seulement celle des combats, mais aussi celle de l’arrière, du deuil, de la reconstruction, physique, psychique et sociale, de la protestation, et enfin, de l’innovation artistique.
S'identifier pour envoyer des commentaires.