La buissonnière est fermée du 25 juillet au 16 août. Les commandes Internet et courriel ne seront traitées qu'à partir du 17 août.

Le roi n'avait pas ri, Roman
EAN13
9782709667869
ISBN
978-2-7096-6786-9
Éditeur
JC Lattès
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
300
Dimensions
20 x 13 x 2 cm
Poids
320 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Le roi n'avait pas ri

Roman

De

JC Lattès

Littérature française

Offres

Autre version disponible

Triboulet fut le difforme et volubile bouffon de Louis XII et François Ier. À travers sa vie de frasques et de facéties, il testa chaque instant les limites de sa liberté. Jusqu’à… la blague de trop.
Le pouvoir tolère-t-il vraiment le rire ? Lorsqu’elle est permise par un roi, l’irrévérence fait-elle révérence ?
L’ascension et la chute de Triboulet, racontée par un bouffon du XXIe siècle.

« Une réflexion savoureuse sur le rire et le pouvoir. » Le Parisien

« Un roman aussi savoureux que caustique. » Paris Match

« Un parallèle audacieux sur la place du rire de la Renaissance à aujourd’hui. » L'Humanité

« Un plongeon dans l’atmosphère truculente d’un Moyen Âge carnavalesque. » Point de vue

« Triboulet, bouffon discrètement génial ! » ELLE

« Un livre exceptionnel ! » Télématin

« Il signe un roman à l’image de son héros. Facétieux, intelligent et (im)pertinent » Femme Actuelle
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
5 avril 2021

Soyons fous !

Guillaume Meurice enchante avec son attachant personnage de fou du Roi, laid comme un pou et effrayant comme la peste, maltraité par les siens durant son enfance puis, sorti de la misère, redouté par tous les cercles du pouvoir royal, ...

Lire la suite

Dans son livre "Le roi n'avait pas ri" (éditions JC Lattès), Guillaume Meurice fait revivre Triboulet, le bouffon du roi au XVIe siècle, comique hors pair qui fit pourtant la blague de trop.
Le pouvoir tolère-t-il vraiment le rire ?
Au-delà du texte drôle et formidablement écrit, c’est bien de liberté de parole et de tolérance dont il est ici question.

© La Galerne