Les pondeuses de l'Iowa, Roman
EAN13
9782246823568
ISBN
978-2-246-82356-8
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature étrangère
Nombre de pages
400
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
400 g
Langue
français
Langue d'origine
anglais
Fiches UNIMARC
S'identifier

Les pondeuses de l'Iowa

Roman

De

Grasset

Littérature étrangère

Offres

Autre version disponible

Janey a 15 ans lorsqu’elle quitte New York pour rejoindre son père biologique dans l’Iowa. Alors que sa mère lui avait caché l’identité de son géniteur jusque-là, elle se débrouille pour traverser les Etats-Unis, laissant derrière elle sa vie d’avant. Les années passent et Janey doit trouver un travail. Son père l’incite à contacter Cleveland, une vieille connaissance de sa mère qui travaille pour la Fédération des producteurs d’œufs de l’Iowa. La vie professionnelle de cette dernière bascule le jour où elle s’est retrouvé nez à nez avec une poule venant de s’échapper d’une ferme tout juste inspectée. Cleveland, qui a choisi de la sauver et de repartir en voiture avec elle, prend peu à peu conscience des conditions dans lesquelles vivent les poules pondeuses et décide de passer à l’action.
Janey travaille depuis quelques temps aux côtés de Cleveland lorsqu’elle découvre ces opérations clandestines : vidéos illégales, photographies, et surtout vol d’animaux. Mais quand Janey la prend sur le fait, sa supérieure la convainc de se rallier à la cause et de monter avec elle sur une opération qui marquerait le monde à jamais. L’idée est simple  : braquer discrètement La Ferme Heureuse de la Famille Green où s’accumulent près d’un million de poules et subtiliser, en une nuit, toutes ces volailles sans éveiller l’attention des propriétaires. Du jamais vu. Pour réaliser ce « casse », Cleveland et Janey vont faire appel à une centaine d’activistes, emprunter plus de 60 camions et réunir beaucoup de courage pour tenter de libérer ces poules-pondeuses.
Les pondeuses de l’Iowa est une tragi-comédie loufoque et terriblement efficace. A la croisée de Chicken Run pour ses envolées burlesques et de La casa de papel pour la préparation de cette opération hors du commun, le roman de Deb Olin Unferth est un livre polyphonique et absolument addictif. L’auteure fait preuve d’une maîtrise narrative et stylistique impressionnante pour parler de la campagne américaine du Midwest, de la défense de la cause animale, mais aussi du destin de deux femmes à la recherche d’amour et de sens.

Traduit de l'anglais (États-Unis) par Valérie Malfoy
S'identifier pour envoyer des commentaires.