Enfant de salaud
EAN13
9782246828150
ISBN
978-2-246-82815-0
Éditeur
Grasset
Date de publication
Collection
Littérature française
Nombre de pages
336
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
340 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Autre version disponible

Depuis l’enfance, une question torture le narrateur :
- Qu’as-tu fait sous l’occupation ?
Mais il n’a jamais osé la poser à son père.
Parce qu’il est imprévisible, ce père. Violent, fantasque. Certains même, le disent fou. Longtemps, il a bercé son fils de ses exploits de Résistant, jusqu’au jour où le grand-père de l’enfant s’est emporté  : «Ton père portait l’uniforme allemand. Tu es un enfant de salaud !  »
En mai 1987, alors que s’ouvre à Lyon le procès du criminel nazi Klaus Barbie, le fils apprend que le dossier judiciaire de son père sommeille aux archives départementales du Nord. Trois ans de la vie d’un «  collabo  », racontée par les procès-verbaux de police, les interrogatoires de justice, son procès et sa condamnation.
Le narrateur croyait tomber sur la piteuse histoire d’un «  Lacombe Lucien  » mais il se retrouve face à l’épopée d’un Zelig. L’aventure rocambolesque d’un gamin de 18 ans, sans instruction ni conviction, menteur, faussaire et manipulateur, qui a traversé la guerre comme on joue au petit soldat. Un sale gosse, inconscient du danger, qui a porté cinq uniformes en quatre ans. Quatre fois déserteur de quatre armées différentes. Traître un jour, portant le brassard à croix gammée, puis patriote le lendemain, arborant fièrement la croix de Lorraine.
En décembre 1944, recherché par tous les camps, il a continué de berner la terre entière.
Mais aussi son propre fils, devenu journaliste.
Lorsque Klaus Barbie entre dans le box, ce fils est assis dans les rangs de la presse et son père, attentif au milieu du public.
Ce n’est pas un procès qui vient de s’ouvrir, mais deux. Barbie va devoir répondre de ses crimes. Le père va devoir s’expliquer sur ses mensonges.
Ce roman raconte ces guerres en parallèle.
L’une rapportée par le journaliste, l’autre débusquée par l’enfant de salaud.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
16 août 2021

Le premier des traîtres

Avec un style et une efficacité narrative que nous lui reconnaissons aisément, reliant son travail journalistique et son histoire familiale, Sorj Chalandon puise aux sources paternelles de la trahison et du mensonge, moteurs d'une vie entière. La quête inlassable de ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

31 août 2021

"Enfant de salaud" est juste impeccable !

Le narrateur, en même temps qu’il couvre le procès Barbie, se souvient de son grand-père qui le traitait « d’enfant de salaud » et confronte son père affabulateur pathologique à la réalité. Entre les mensonges glaçants de Barbie et les ...

Lire la suite

par (Libraire)
26 août 2021

Fascinant et touchant

Journaliste Sorj Chalandon a besoin du réel pour construire un roman. Reporter au procès de Klaus Barbie à Lyon en 1987, il sait que son père est dans la salle d’audience. Plus de trente ans plus tard, après le premier ...

Lire la suite

par (Libraire)
23 août 2021

Quel plaisir de retrouver l'écriture de ce grand auteur !

Sorj Chalandon nous signe une nouvelle fois un récit sensible, dur et émouvant. A la fois récit historique et récit personnel, il se lit d'une traite !

Lire la suite

18 août 2021

Vraiment à recommander !

Récompensé par le prix Albert Londres pour avoir chroniqué le procès de Klaus Barbie pour le journal Libération en 1988, Sorj Chalandon met en perspective les moments cruciaux de ce procès avec l’histoire du narrateur, journaliste, qui découvre le passé ...

Lire la suite

14 août 2021

le vrai du faux

Nous sommes en 1987. Le narrateur, journaliste, couvre le très médiatique procès de Klaus Barbie. Pris dans ce grand moment de l'Histoire contemporaine, alors que les survivants sont toujours là pour témoigner, il se retrouve pris dans les affres de ...

Lire la suite

Autres contributions de...