La grâce des brigands
EAN13
9782823602357
ISBN
978-2-8236-0235-7
Éditeur
Éditions de L'Olivier
Date de publication
Collection
Littérature française
Dimensions
21 x 14 x 1 cm
Poids
324 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Offres

Quand Maria Cristina Väätonen reçoit un appel téléphonique de sa mère, dont elle est sans nouvelles depuis des années, l'ordre qu'elle avait cru installer dans sa vie s'en trouve bouleversé. Celle-ci lui demande instamment de venir chercher pour l'adopter Peeleete, le fils de sa soeur.

Nous sommes en juin 1989, Maria Cristina vit avec son amie Joanne à Santa Monica (Los Angeles). Cela fait vingt ans qu’elle a quitté Lapérouse, et son univers archaïque pour la lumière de la ville et l'esprit libertaire de la Californie des années 70. Elle n'est plus la jeune fille contrainte de résister au silence taciturne d'un père, à la folie d'une mère et à la jalousie d'une sœur. Elle n'est plus non plus l'amante de Rafael Claramunt, un écrivain/mentor qu'elle voit de temps à autre et qui est toujours escorté par un homme au nom d'emprunt, Judy Garland. Encouragée par le succès de son premier roman, elle est déterminée à placer l'écriture au cœur de son existence, être une écrivaine et une femme libre. Quitte à composer avec la grâce des brigands.

La Grâce des brigands est le quatrième livre qu'elle publie aux Éditions de l'Olivier, après Et mon cœur transparent (prix France Culture – Télérama 2008), Ce que je sais de Vera Candida (Grand Prix des lectrices de Elle 2010, prix France Télévisions 2009, prix Renaudot des lycéens 2009) et Des vies d’oiseaux (2011).
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des libraires

par (Libraire)
17 août 2013

Etat de grâce

Porté par une écriture d'une grande énergie, par une force narrative et romanesque singulière, par la puissance de l'observation et du détail, ce roman dresse le magnifique portrait de Maria Cristina Väätonen qui, du grand Nord natal à Santa Monica, ...

Lire la suite

Commentaires des lecteurs

29 novembre 2013

La grâce d'un roman

Avant d’être l’auteur reconnu de La Vilaine Sœur, Maria Cristina Väätonen fut celle par qui advint la disgrâce de sa sœur Meena, sa commotion cérébrale et son impossibilité à dépasser l’âge mental d’une ado : une vilaine sœur, doublée d’une ...

Lire la suite

11 septembre 2013

Années 1970, Maria Cristina Väätonen âgée de dix-sept ans quitte sa famille atypique et son village Lapérouse du grand Nord Canadien pour suivre des études à Los Angeles. Une vingtaine d’années plus tard, ce passé enterré ressurgit quand elle reçoit ...

Lire la suite

3 septembre 2013

A 17 ans à peine, Maria Cristina Väätonen a quitté Lapérouse, village du Grand Nord canadien pour une université de Los Angeles. Elle a laissé derrière elle, un père taciturne, une mère bigote et caractérielle et une sœur diminuée mentalement ...

Lire la suite

par (Libraire)
29 août 2013

Décalé, passionnant, plein de vie !

Véronique Ovaldé séduit à nouveau avec un très beau et lumineux portrait de femme. A la manière d'une fable, la trajectoire pittoresque de Maria Cristina Väätonen est d'une grande liberté réjouissante. Avec des personnages hauts en couleur, "La grâce des ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Véronique Ovaldé