La vie est faite de ces toutes petites choses
EAN13
9782818039939
ISBN
978-2-8180-3993-9
Éditeur
P.O.L.
Date de publication
Collection
Fiction
Nombre de pages
336
Dimensions
21 x 20 x 2 cm
Poids
349 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

La vie est faite de ces toutes petites choses

De

P.O.L.

Fiction

Offres

Autre version disponible



Dans le ciel de Floride, le 8 juillet 2011, s’élève la dernière navette habitée. Ce sont les quatre astronautes de la « Mission finale », Sandra, Fergie, Doug et Rex, qui s’envolent vers la Station spatiale internationale. Le roman raconte cette dernière mission. C’est une aventure spatiale, avec son suspense et ses risques, c’est aussi un roman sur le sentiment des dernières fois. On y vit le suspense du départ. On y découvre tout le petit monde au sol qui concourt au lancement, et dont le roman croque les figures ; puis la vie sur la Station spatiale. Comment s’endormir, quand le corps ne pèse plus rien ? On apprend à prendre une douche avec les moyens du bord, à cuisiner dans l’espace, à courir, harnaché, sur un tapis roulant. On y suit les réveils en musique, on y éprouve la nostalgie des repas sur Terre, on se souvient d’entraînements dans les neiges de Russie. On assiste à l’éblouissement d’une sortie extravéhiculaire. On profite de la facilité neuve avec laquelle on se déplace en impesanteur, par propulsion, en ondulant. Et, à voir les astronautes flotter ainsi, parmi les objets qui profitent de la moindre occasion pour voleter, on repense aux lois de la gravité qui nous régissent, et à notre rapport aux choses. On peut alors relire le titre, qui apparaissait d’abord comme la surprise d’un contre-emploi malicieux pour désigner une aventure spatiale : La vie est faite de ces toutes petites choses est aussi une manière de reporter notre attention de l’héroïsme tant conté vers ce qu’il y a de tout simplement sensible dans notre façon d’exister. Parce qu’au fond, là-haut comme sur Terre, ce dont il s’agit, c’est toujours de bouger, d’attraper, de toucher, c’est de l’enthousiasmante et primordiale matérialité de notre relation au monde.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

11 décembre 2016

Prêt au décollage

Dans ce roman, Christine Montalbetti raconte la dernière mission de la navette Atlantis qui a rejoint en juillet 2011 la Station spatiale internationale pour un séjour orbital de dix jours. Pour tout dire, je ne m’intéresse pas à la conquête ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Christine Montalbetti