Annaïk K.

Je suis libraire chez Dialogues depuis 1995. J'ai officié dans presque tous les départements de la librairie, avec une préférence certaine pour le rayon Policier-SF-Fantasy, dans lequel je partage mes lectures et mes coups de coeur. Cette passion ne me quitte pas. Il m'arrive aussi d'animer des rencontres entre les auteurs et leur public et c'est un vrai bonheur.

Mon territoire
par (Libraire)
14 octobre 2020

Harley McKenna comprend dès ses huit ans, lorsqu'elle surprend son père en plein règlement de comptes sanglant, qu'elle n'aura jamais une vie ordinaire. Elle fait partie du clan des McKenna, trafiquants et recouvreurs de créances redoutés par une bonne moitié du North County. Et la seule héritière, destinée à suivre l'exemple paternel, prisonnière d'une soif de vengeance qui remonte à loin. Aujourd'hui adulte, Harley s'apprête à s'emparer des rênes, déterminée à ce que les choses se fassent à sa façon.
Nouvelle venue mais pas des moindres dans le paysage littéraire américain, Tess Sharpe nous amène à découvrir une héroïne des temps modernes, loin des clichés et des contes de fées.
"Mon territoire" fait écho, selon moi, à deux autres coups de cœur, Candyland de Jax Miller et Là où les lumières se perdent de David Joy.

Une famille presque normale
par (Libraire)
14 octobre 2020

M. T. Edvardsson n'aurait-il pas dû intituler ce thriller psychologique brillant "Une famille tout sauf ordinaire" ?
Dans ce récit à trois voix, celle de Stella et de ses parents, chacun dispose des différentes pièces du puzzle qui composeront la culpabilité ou l'innocence de la jeune femme. Car Stella est suspectée de meurtre. Mais où est la vérité ? Stella peut-elle encore être sauvée ?
Ce premier roman tout en finesse est une belle découverte !

Promenons-nous dans ce bois
8,90
par (Libraire)
16 septembre 2020

C'en est fini de la tranquillité pour le commissaire von Bodenstein et sa collègue Pia Sander. Dans la région forestière du Taunus, en Allemagne, un homme a péri lors de l'incendie de sa caravane. L'on compte aussi deux morts suspectes au sein du village dans lequel le commissaire a grandi. Pour Oliver von Bodenstein, il est délicat de mener une enquête parmi une communauté qu'il connaît bien mais qu'il avait quittée suite à un drame survenu dans son enfance. Parviendra-t-il à faire émerger la vérité ? Et si tout cela avait un lien avec le passé ? Une intrigue extrêmement bien ficelée, qui installe définitivement Nele Neuhaus parmi les grands auteurs de romans policiers !

Entre fauves
21,00
par (Libraire)
9 septembre 2020

Les fauves sont lâchés dans ce nouveau roman fort attendu de Colin Niel, auteur qui s'est imposé en quelques années comme l'une des grandes voix françaises de la littérature dite du Noir.
Des Pyrénées à l'Afrique, entre fauve qui chasse, fauve chassé et chasseur traqué, on n'a qu'une envie, dévorer Entre fauves !
Chacune des voix de ce récit, que ce soit celle de Charles, le vieux lion, celle de Martin, garde forestier, de Kondjima, jeune éleveur de chèvres, ou encore d'Apolline, chasseuse à l'arc, contribue à faire de cette aventure extrême une lecture inoubliable.

Les dynamiteurs

Éditions Gallmeister

24,20
par (Libraire)
3 septembre 2020

Entre conte noir et western littéraire !

Les Dynamiteurs, ce pourrait être un mélange entre un conte (noir) et un western. Sam, Cora et les orphelins qui gravitent autour d'eux, ce pourraient être Peter Pan, Wendy et les enfants perdus... En 1895, à Denver, dans le Colorado, entre agressions et arrestations, rester en vie est, pour ces adolescents et ces enfants des rues, un combat de chaque instant. Les plus âgés et débrouillards d'entre eux doivent faire preuve à la fois de culot et d'instinct de conservation. Sam, quatorze ans à peine, est un des rares à savoir lire et écrire, ce qui va radicalement transformer son existence, mais pas le mettre à l'abri du danger, loin s'en faut !
J'aime Benjamin Whitmer pour la poésie et la tendresse qu'il parvient à extraire de l'extrême noirceur, pour les personnages lumineux qui émergent malgré la pauvreté, la souffrance, la crasse, la violence...
Mention spéciale à Jacques Mailhos pour la traduction !