claudialucia

http://claudialucia-malibrairie.blogspot.fr/

Depuis mon apprentissage de la lecture, les livres ont toujours tenu dans ma vie une place immense. J'ai ouvert ce blog intitulé Ma librairie pour garder le souvenir de toutes ces lectures, des émotions ressenties, des récits, des mots et des phrases qui m'ont marquée.
Le titre de mon blog est un hommage à Michel de Montaigne qui aimait à se retirer dans sa librairie (au XVIème siècle le mot a le sens de bibliothèque), au milieu de ses livres.
La librairie de Montaigne était située au troisième étage d’une tour de son château qui figure dans mon logo. Là, il lisait, méditait, écrivait. Là, il rédigea Les Essais.
Pour moi, comme pour lui, les livres : “C’est la meilleure des munitions que j’aie trouvée en cet humain voyage”.

Dernier commentaire

PERSONNE NE BOUGE POCHE
21 octobre 2018

"Personne ne bouge", Olivier Adam

"Personne ne bouge" d’Olivier Adam est un adorable petit livre pour la jeunesse.

Ce roman, accessible aux jeunes enfants (ma petite-fille de 8 ans est en train de le lire), est bien ancré dans la société et le réel.
Le narrateur est Antoine, douze ans. Il vit avec sa mère, professeur, son père, chauffeur de taxi et ne nous laisse rien ignorer des difficultés, des disputes du couple souvent à son sujet ! Le jeune garçon n’aime pas le travail scolaire mais dès qu’il s’agit du surf, de la mer, il s’enthousiasme et sait tout sur son environnement, familier de l’estran, des végétaux et des bêtes qui y vivent.
C’est un enfant qui n’a pas d’ami si ce n’est son voisin qui fait semblant de ne pas le connaître au collège mais joue avec lui à la maison. On sent que le petit garçon est solitaire, un peu à part. Trop rêveur ? Mais Antoine a un secret, il est amoureux de Léa, la grande sœur de son copain, trois ans de plus que lui, jeune musicienne studieuse et mature qui ne les appelle pas autrement, son frère et lui, que « les nains ». Le dédain le plus complet !
Et dans ce monde bien réel, intervient le fantastique. Un jour, le temps s’arrête pour tous sauf pour Antoine qui contemple avec stupéfaction les gens figés dans leur dernier geste, les machines, appareils ménagers, ordinateurs, automobiles arrêtés, les oiseaux stoppés en plein vol et les vagues de l’océan suspendues en l’air… Antoine oscille entre crainte et émerveillement. Et cet arrêt du temps n’est pas unique. Voilà qu’il se reproduit deux fois, trois fois… Et un jour arrivera où ce sera la plus belle fois. Mais chut, je m’arrête là !

Si nous n’avons aucune réponse pour expliquer ce phénomène surnaturel (et pour cause !), d’autres questions se posent aux lecteurs : entre autres, celle du bien et du mal. Antoine prend conscience que tout lui est permis pendant ce laps de temps où il est entièrement seul et il commet quelques actes répréhensibles. Mais comme c’est un enfant gentil, cela n’ira pas au-delà de sottises de son âge.
Un petit roman (96 pages), bien écrit, dans un langue simple et poétique, une jolie histoire d'amour, un personnage qui n’a rien d’un héros, qui n’est pas parfait mais reste, au demeurant, sympathique ... et donc bien proche des jeunes lecteurs qui le découvrent dans ce récit.

Dernier ajout à des listes