Reprendre place, Contre l'architecture du mépris et de l'exclusion

Contre l'architecture du mépris et de l'exclusion

Mickaël LABBÉ

Payot

19,00
par (Libraire)
1 avril 2020

La ville autrement

La place d’Austerlitz à Strasbourg est saluée unanimement comme une réussite, reconquête urbaine d’un quartier dépourvu de charme. Pourtant, l’auteur ressent un sentiment de malaise indicible et constate ensuite que l’aménagement du mobilier est fait pour empêcher les SDF d’y rester. Les cafés qui étaient accessibles pour une somme modique ne servent plus de boissons chaudes après dix-sept heures et le folklore local souvent lié à la personnalité du tenancier a disparu. On est dans des lieux reproduits à l’infini et sans âme. La ville contemporaine exclut une partie de ses habitants, des quartiers privatisés et sécurisés se construisent, le" surtourisme" désagrège le tissu social en privilégiant le profit immédiat. Les quartiers piétonniers sont des centres commerciaux à ciel ouvert. Il est urgent de repenser la ville pour et avec ses habitants. Le livre cite des exemples de réussites architecturales et urbanistiques, basées sur l’appropriation des lieux par ceux qui y résident. L’émotion qui a saisi le monde entier après l’incendie de Notre Dame de Paris montre que ce monument appartient à tous et que son inscription dans la ville participe au bonheur de tous, croyants ou non. Ce livre est un plaidoyer pour une architecture qui intégrerait le social au cœur de sa pratique. A lire par tous ceux qui songent à une autre conception de la ville, réconciliée avec ses habitants.

EN VERITE

Gaudin Yves

Héloïse d'Ormesson

16,00
par (Libraire)
31 mars 2020

Peu de raisons d'espérer

Impossible de dévoiler même une petite partie de l’intrigue tant elle est originale et déconcertante. On ne peut pas dire que ce soit joyeux, optimiste et bienveillant. Émile Blanchard, qu’on n’appellera pas le héros de l’histoire, a une vie sinistre et hérite d’une enquête sur un triple meurtre spectaculaire. De sombres pensées et réflexions parcourent un récit sans concession, du côté obscur de la condition humaine, mais d'un paroxysme somme toute jubilatoire !

La Douceur des hommes, roman
7,20
par (Libraire)
31 mars 2020

De la volupté

Constance rencontre Fosca, une vieille dame attablée dans un restaurant vénitien, une amitié immédiate se lie. Elle devient la confidente subjuguée, à l’écoute d’un récit d’une vie de passions. Constance parcourt le monde sans joie, dévolue à un métier sans émotions. A l’approche de la mort qu’elle perçoit avec lucidité, Fosca clame son amour des hommes qu’elle a rencontrés. Un roman sensuel et raffiné.

Une histoire populaire de la France, De la guerre de Cent Ans à nos jours

De la guerre de Cent Ans à nos jours

Gérard Noiriel

Agone

21,99
par (Libraire)
20 mars 2020

La précocité de l’État monarchique établi à la fin de la guerre de cent ans détermine en France plus qu’ailleurs la relation du sujet puis du citoyen au pouvoir central. Où l’on découvre que la question de l’impôt fut souvent à l’origine de révoltes et de jacqueries, imprévisibles et violentes, réprimées avec une extrême violence. Comment la question sociale s’est déplacée, à un moment de l’histoire, sur le pays d’origine des travailleurs, pour forger un discours d’intégration impossible basé sur la nationalité. Bien des concepts qui agitent notre débat national sont issus de périodes historiques précises, comme l’affaire Dreyfus, décrits par l’auteur dans cet ouvrage passionnant. À lire pour mieux comprendre les enjeux et les idées d’aujourd’hui.

Un tour de France littéraire, Le monde du livre à la veille de la Révolution

Le monde du livre à la veille de la Révolution

Robert Darnton

Gallimard

17,99
par (Libraire)
20 mars 2020

Un carnet tenu par un commis voyageur pendant un tour de France des libraires à la fin de l’ancien régime nous fait découvrir la chaîne du livre. La Société typographique de Neuchâtel qui l’emploie recueille ses commentaires et ses avis, enregistre les commandes. Tout un monde de colporteurs, de contrebandiers, d’aventuriers, se débat dans un environnement économique corrompu et fragile. On découvre les modes littéraires de l’époque et la diffusion des Lumières. Le livre fourmille de détails savoureux sur les libraires, les livres érotiques interdits, appelés philosophiques (sic) et l’ingéniosité déployée pour éviter les contrôles et la censure.