Manuel H.

L'Enfant travesti
par (Libraire)
5 avril 2021

La mère et l'enfant

Un roman très émouvant sur l'enfance du narrateur travesti « en petite fille » par sa mère qui en fait son jouet, sa « petite poupée » depuis sa naissance. Tirant le fil de l'histoire familiale pour comprendre l'étrange comportement de cette mère, il tresse ses souvenirs d'enfance au milieu des années cinquante en Auvergne à ceux de ses grands-parents eux-mêmes bouleversés par la Première Guerre mondiale et les mutations de la société. Des portraits sensibles et croisés, un tableau beau et touchant de trois générations au cœur du XXe siècle.

Le dernier bain de Gustave Flaubert
par (Libraire)
5 avril 2021

Immortel Flaubert

Une formidable mise en abîme de la vie de Flaubert, confronté au réel de sa biographie, à sa famille et à ses proches comme à son propre univers fictionnel duquel ses personnages s'échappent pour entrer comme par effraction dans son dernier bain, Emma Bovary en tête de cortège ! C'est irrévérencieux à souhait et explosif comme le fut Flaubert à son époque, un hommage en forme d'hymne à la liberté d'écrire, de créer des œuvres de fiction sur les ruines du réel. Jubilatoire.

Les enfants sont rois
par (Libraire)
5 avril 2021

Marchandisation

Un roman entrainant, à la tension efficace, au cœur des questions contemporaines soulevées par Internet : la soif illimitée de célébrité et de reconnaissance, l'exposition permanente de soi, la mise en scène de sa vie familiale, la diffusion sans répit de son quotidien, la marchandisation de soi-même et de ses enfants au risque d'effets dévastateurs et de destruction psychologique des individus. Une habilité narrative qui nuance ses personnages mais ne ménage pas notre époque, ses travers et ses mécaniques marchandes.

Tout peut s'oublier
par (Libraire)
5 avril 2021

La dérive des sentiments

Cet attachant roman d'Olivier Adam qui navigue entre France et Japon creuse avec sensibilité les motifs qu'affectionne l'auteur : le délitement de couples ballotés par des sentiments à la dérive, le départ et la disparition incompréhensible de ceux que l'on aime, la douleur et la violence de la séparation soudaine, la recherche des causes profondes d'un mal-être et la mélancolie du désir. Le portrait réussi d'un quarantenaire dont le cocon quotidien se déchire, faisant basculer sa vie.

Nuit de foi et de vertu
par (Libraire)
5 avril 2021

Un prix Nobel 2020 poétique

Prix Nobel de littérature en 2020 pour l'ensemble de son œuvre, la poétesse américaine immensément reconnue dans son pays était à ce jour méconnue en France, insuffisamment traduite. Avec ce recueil qui paraît en bilingue, dans sa langue originale et dans sa traduction en français, il est enfin possible de découvrir son écriture poétique très narrative, sa capacité à mêler et alterner des scènes de la vie quotidienne avec des interrogations plus transcendantes, jouant de l'épaisseur des temporalités et de la porosité du monde vivant avec celui de la mort. C'est à la fois beau et déstabilisant comme l'est la poésie. À découvrir.