Manuel H.

La gloire des maudits
par (Libraire)
30 octobre 2017

Stigmates

Après "Les fidélités successives" roman paru aux éditions Albin Michel en 2012, Nicolas d'Estienne d'Orves poursuit son travail d'exploration des années noires de l'Occupation révélant les stigmates qu'elles ont laissés sur la société française des années cinquante. Avec des personnages aux ambiguïtés multiples, au passé trouble, aux petits et grands mensonges, aux petits et grands arrangements, il conduit un roman haletant tout en mettant le monde littéraire de l'époque sous le scalpel de son stylo.

La tour abolie
22,90
par (Libraire)
30 octobre 2017

Colère

Comme une allégorie de la société contemporaine, la Tour distribue à chacun de ses étages la valeur qu'elle attribue à chaque individu : dans les sous-sols, les déclassés, les affamés, les oubliés, les exclus; tout en haut, les décideurs et les vainqueurs du libéralisme. Mais quand l'ascenseur social ne fonctionne plus, les pauvres risquent de prendre l'escalier et ça risque de saigner ! Un roman furieux signé Mordillat, plus en colère que jamais !

La Fontaine , Une école buissonnière

Une école buissonnière

Stock

17,00
par (Libraire)
30 octobre 2017

Vive l'école buissonnière !

L'école buissonnière (voilà qui nous ravit !) de La Fontaine donnée par Erik Orsenna est une agréable chanson douce, un fabuleux regard sur la vie inattendue du fabuliste, de petits chapitres qui glissent en bouche comme des pépites !

La Fontaine , Une école buissonnière

Une école buissonnière

Stock

17,00
par (Libraire)
30 octobre 2017

Vive l'école buissonnière !

L'école buissonnière (voilà qui nous ravit !) de La Fontaine donnée par Erik Orsenna est une agréable chanson douce, un fabuleux regard sur la vie inattendue du fabuliste, de petits chapitres qui glissent en bouche comme des pépites !

Sangliers / roman
par (Libraire)
30 octobre 2017

Portrait français

Ce roman ambitieux et de grande ampleur explore les mécanismes quotidiens de la société contemporaine qui conduisent à l'exclusion, au déclassement, au racisme et finalement à la violence. À travers les habitants d'une zone semi-rurale, Aurélien Delsaux dresse comme en une fresque le portrait sombre et tragique d'une France dite silencieuse, en souffrance et qui ne semble trouver qu'une voie sans issue. La beauté du relief et des paysages ouvre-t-elle encore la porte à quelque espoir à l'horizon ?