Betty D.

NEZIDA
17,00
par (Libraire)
22 mai 2020

Un vent porteur d'espoir

Portrait romanesque émouvant d'une femme entière, intègre, intelligente et déterminée, animée d'une soif de vivre inextinguible faisant fi des contraintes sociales et familiales de son époque. Jeune fille puis femme autonome que le labeur de la ferme, la religion, l'amour et le mariage n'ont pas rendue docile ni soumise mais au contraire exaltée, prise dans un désir fort de savoirs et de liberté sans entrave. "Ma sœur mettait des couleurs sur nos jours, elle soufflait un vent porteur d'espoir sur nos vies immobiles".
Tout est dit. A vous de découvrir ce roman délicat et fragile comme Nézida.

LA MER C'EST RIEN DU TOUT

Baqué, Joël

P.O.L.

9,00
par (Libraire)
22 mai 2020

Mer bleue comme la mélancolie

Petits textes précis et précieux, un enchantement des mots et de leur disposition. Cette mise à disposition comme une offrande sobre et élégante révèle tout le talent de Joël Baqué. "La mer c'est rien du tout" est une façon originale de consigner des fragments de vie et de souvenirs, des instants fugaces de joie et de beauté en alternance avec des moments de tristesse et de consternation discrètes. Les mots nous sauvent et nous extraient d'existences étriquées comme des baumes enveloppant nos mélancolies toutefois et parfois drôlatiques.

Les Sœurs de Blackwater
par (Libraire)
22 mai 2020

Fantasmagorie

Roman d'une grande étrangeté qui plonge le lecteur dans une contrée dévastée à une époque indéterminée où règnent quotidiennement totalitarisme et insécurité. C'est une vision métamorphosée et dystopique des États-Unis où les survivants se terrent dans le silence et la soumission, dans une forme volontaire d'oubli et de passivité apparente face à un despote sanguinaire imposant chantage, terreur, délation et escroqueries multiples. Une lecture presque hallucinatoire, le prolongement d'un rêve étrange étiré sans fin, la vision d'une société que l'on ne voudrait pas connaître en réalité. Inoubliable conte fantasmagorique entraînant le lecteur dans les profondeurs des rivalités et des jalousies humaines.

Le monstre de la mémoire

Yishaï Sarid

Actes Sud

18,50
par (Libraire)
8 mai 2020

Instrumentalisation

A travers une longue et magnifique lettre -le temps d'un roman- le narrateur, historien israélien spécialiste de la Shoah confie avec sincérité et une colère non cachée son désarroi et son amertume face à l'indifférence prégnante autour du devoir de la mémoire. Historien éminent mais pauvre, il s'engage comme guide auprès de groupes de lycéens ou de hauts-fonctionnaires israéliens venus "visiter" les sites de déportation et d'extermination en Pologne. Ce roman est une thèse implacable démontrant le processus vain et imposé d'un tourisme massif virant à l'absurde, un devoir de mémoire qui semble illusoire tant la haine est persistante, tournée vers d'autres, les ennemis d'aujourd'hui. Le pouvoir et la force sont inlassablement loués par ces jeunes gens très vite lassés par l'Histoire et les faits, retournant rapidement à leurs écrans de téléphone mobile. Et si la mémoire et le devoir de mémoire n'étaient finalement qu'instrumentalisés pour servir d'autres causes, d'autres stratégies politiques? Faudra-t-il sans cesse recommencer et tolérer encore tant d'indifférences et d'impatiences?

Une poignée de vies

Éditions Jacqueline Chambon

19,00
par (Libraire)
5 mai 2020

Séductions

Roman élégant, d'une belle lenteur littéraire pour parcourir l'intimité d'une femme d'une manière subtile et délicate comme si tout un réseau de veines circulant dans tout le corps se dévoilait. Une enfance choyée mais pénétrée de solitude profonde, un désir éperdu de liberté, une vie de menus mensonges et de grandes ambiguïtés. Portrait d'une femme avide de sensations, curieuse de la vie, tantôt discrète, tantôt exubérante capable d'exercer un pouvoir de séduction aussi intense que nécessaire jusqu'à se débattre dans une mélancolie latente, partagée entre les pulsions de vie et de mort. Publié en 1955, ce roman est d'une grande modernité, une éblouissante traversée des états d'âme, le parcours intrinsèque d'une vie.