Betty D.

Buveurs de vent
20,90
par (Libraire)
23 août 2020

Sublime démesure

Une nouvelle fresque familiale, grandiose et sublime aux accents poétique et fantastique! Franck Bouysse réussit un nouveau coup de maître, éclatant de grandeur et de force tant littéraire qu'imaginaire. Une fratrie soudée et singulière, une vallée enfermée à l'abri du monde et des regards régie par un pouvoir unique et un despote fou, orgueilleux et dangereux... Il faut absolument découvrir et lire ce roman de démesures humaines, de fulgurances, de rêves entiers où la tyrannie, l'enfermement et la folie côtoient les espoirs de liberté et de révolte. Jusqu'où iront la folie et l'orgueil des hommes?

La Géante
par (Libraire)
23 août 2020

Une beauté grandiose

Entre vos mains un petit bijou littéraire, simple et discret mais ô combien précieux, étrange et intriguant. On pénètre lentement dans ce roman, dès les premiers mots et les premières phrases vous savez que vous ne voulez pas en hâter la lecture, surtout pas. Il y a de l'immobilité et de l'attention, du silence et de l'éloquence, de la force et de la fragilité sous la masse observatrice de la géante. La géante qui sait et qui ne dit rien, elle accompagne et recueille sur ses chemins de pierres les solitudes, les silences et les émotions humaines. Magnifique!

NEZIDA
17,00
par (Libraire)
22 mai 2020

Un vent porteur d'espoir

Portrait romanesque émouvant d'une femme entière, intègre, intelligente et déterminée, animée d'une soif de vivre inextinguible faisant fi des contraintes sociales et familiales de son époque. Jeune fille puis femme autonome que le labeur de la ferme, la religion, l'amour et le mariage n'ont pas rendue docile ni soumise mais au contraire exaltée, prise dans un désir fort de savoirs et de liberté sans entrave. "Ma sœur mettait des couleurs sur nos jours, elle soufflait un vent porteur d'espoir sur nos vies immobiles".
Tout est dit. A vous de découvrir ce roman délicat et fragile comme Nézida.

LA MER C'EST RIEN DU TOUT

Baqué, Joël

P.O.L.

9,00
par (Libraire)
22 mai 2020

Mer bleue comme la mélancolie

Petits textes précis et précieux, un enchantement des mots et de leur disposition. Cette mise à disposition comme une offrande sobre et élégante révèle tout le talent de Joël Baqué. "La mer c'est rien du tout" est une façon originale de consigner des fragments de vie et de souvenirs, des instants fugaces de joie et de beauté en alternance avec des moments de tristesse et de consternation discrètes. Les mots nous sauvent et nous extraient d'existences étriquées comme des baumes enveloppant nos mélancolies toutefois et parfois drôlatiques.

Les Sœurs de Blackwater
par (Libraire)
22 mai 2020

Fantasmagorie

Roman d'une grande étrangeté qui plonge le lecteur dans une contrée dévastée à une époque indéterminée où règnent quotidiennement totalitarisme et insécurité. C'est une vision métamorphosée et dystopique des États-Unis où les survivants se terrent dans le silence et la soumission, dans une forme volontaire d'oubli et de passivité apparente face à un despote sanguinaire imposant chantage, terreur, délation et escroqueries multiples. Une lecture presque hallucinatoire, le prolongement d'un rêve étrange étiré sans fin, la vision d'une société que l'on ne voudrait pas connaître en réalité. Inoubliable conte fantasmagorique entraînant le lecteur dans les profondeurs des rivalités et des jalousies humaines.