Betty D.

Couleur de cendres, roman

roman

Editions des Deux Terres

21,50
par (Libraire)
15 mars 2013

Exceptionnel

Roman policier, roman d'espionnage, roman historique « Couleur de cendres » réunit implicitement et superbement les trois genres. Foisonnant en rebondissements, le lecteur est surpris, dérouté, entraîné dans sa lecture. Magnifique roman autour de la manipulation, revenant sur les terribles et douloureuses années de la Terreur en Pologne, sur les silences, les secrets et les non-dits. Son personnage principal, Anselm Duffy est un personnage hors-norme, moine, ancien avocat, apiculteur à ses heures, érudit devenu malgré lui un enquêteur, un défricheur de secrets, d'énigmes et de non-dits, exceptionnel.

L'Amour sans le faire
par (Libraire)
10 septembre 2012

Un beau roman d'amour, humble, parcouru de fragilités humaines, de douleurs espacées qui apprennent à chacun à se reconstituer. Un bel hymne à la terre aussi, au labeur mêlé de sueur, de soleil et de poussière. La terre qui permet à deux cœurs trop longtemps fragilisés de se croiser et de se trouver.
« Un roman qui fait du bien » a dévoilé l'auteur. C'en est un.

La vallée des masques
par (Libraire)
31 août 2012

Prodigieux !

Un lieu secret et protégé au pied de l''Himalaya abrite la Vallée des masques. Loin de la folie de l'outre-monde, ses adeptes cultivent le dogme d'Aum, fondateur de la société de la pureté. Leur existence est dévolue à cette utopie. Le doute y est interdit. Tout semble s'y dérouler en parfaite harmonie ; les identités exclusives y sont abolies. Jusqu'à quel point cela est-il-possible ? Qu'advient-il dans la croyance absolue ?
Figure majeure de la littérature indienne contemporaine, Tarun Tejpal délivre une fable magistrale autour des dérives religieuses, de l'aveuglement des hommes face à un gourou. Un roman prodigieux.

Home

Christian Bourgois

17,00
par (Libraire)
31 août 2012

Un roman singulier et magistral autour d'un homme dévasté et meurtri par la guerre de Corée. Seul et démuni, foudroyé par les terreur guerrières, il tente de retrouver sa sœur en Géorgie, mourante et déchirée. Toni Morison, prix Nobel de littérature, nous plonge dans l'Amérique des années 50, profondément rude et ségrégationniste. La lente et épineuse traversée d'un homme jusqu'à une possible rédemption.

Le dernier homme de la tour

Adiga, Aravind / Le Goyat, Annick

Buchet-Chastel

25,00
par (Libraire)
31 août 2012

Projetant de construire un immeuble de luxe, un illustre promoteur propose aux habitants d'une vieille tour de Bombay de les exproprier en échange d'une généreuse somme d'argent. Mais Masterji, professeur à la retraite, résiste aux sirènes illusoires de la richesse, s'attirant les foudres de ses voisins...
Dans une ville de Bombay splendide et démesurée, Aravind Adiga dresse un portrait haut en couleur d'une ville et de ses habitants, métamorphosés sous l'effet d'un modernité galopante et sans limite.
Avec ce roman audacieux et cynique, il nous offre, non sans humour, une métaphore acerbe et tragique sur les bassesses et la petitesse des hommes corrompus par l'avidité.