Betty D.

Les Lisières
21,00
par (Libraire)
31 août 2012

Un roman ambitieux, pleinement abouti, sur un sujet douloureusement contemporain, une société française à la périphérie d'elle-même, la réalité d'un mal-être social. Qui sont les dominés de la société, les hommes et les femmes des périphéries, des finistères, des frontières, ceux dont on n'entend jamais la voix ?
A travers un double narratif (Paul Steiner) qui retourne dans les lieux de son enfance, Olivier Adam donne à entendre, à voir, à imaginer ces voix auxquelles nul ne porte plus attention. Avec une intense sensibilité, il examine une détresse quotidienne, sourde et non avouée, une cohorte de fragilités humaines prises dans l'engrenage d'un système social violent, à sens unique.