Betty D.

Esprit d'hiver

Christian Bourgois

20,00
par (Libraire)
17 août 2013

Blizzard intérieur

"Esprit d'hiver" dévoile subrepticement, en finesse, par un matin de Noël calme les relations perfides entre une mère et sa fille adolescente. Au coeur de la maison, dans un univers ouaté, confiné, tandis le blizzard et la neige s'intensifient à l'extérieur, le face à face entre ces deux femmes devient plus rugueux, plus abrupt. L'incompréhension réciproque s'installe. Un élément étranger, perturbateur, s'est glissé, négligent l'harmonie jusqu'alors régnante. L'amertume envahit l'espace clos. Aucune échappatoire n'est possible sauf à traquer la vérité et le passé. "Quelque chose les avait suivis depuis la Russie jusque chez eux".

La femme à 1000°
23,00
par (Libraire)
17 août 2013

Une saga contemporaine flamboyante.

Drôlatique, légèrement irrévérencieux, parfois cynique, ce nouvel auteur islandais dresse un formidable portrait de l'Islande du vingtième siècle. Herbjörg Mariá Björnsson est une octogénaire hors-norme, récluse dans un garage transformé en chambre avec pour compagnes essentielles une grenade et des cigarettes. A travers sa vie tumultueuse et extraordinaire c'est toute l'histoire de l'Islande qui se déroule. Une saga contemporaine flamboyante.

Le dernier seigneur de Marsad
par (Libraire)
17 août 2013

Tragique et sublime

Quelques vingt-cinq années de l'histoire tragique et tumultueuse du Liban évoquées magistralement par Charif Majdalani. Le dernier seigneur de Marsad, celui qui cherche à perpétuer son clan, à transmettre, vouant son existence à stabiliser ce qui ne peut l'être. La complexité des guerres intestines et fratricides, religieuses et claniques est révélée à l'entendement. C'est une fable, tragique, malheureusement réelle portée sublimement par la fiction et la littérature.

Décompression
21,50
par (Libraire)
17 août 2013

Sous haute pression

Dans un huis-clos maritime, au coeur de la plongée et des fonds sous-marins, Juli Zeh analyse violences latentes et manipulation. L'île de Lanzarote semble être le cadre propice, coupé du monde, paysage de lave et d'eau mêlées pour y instaurer un climat de méfiance, de défiance et de duplicité. Sous la folie envahissante des personnages, qui manipule qui ? Une séduction perverse, une ambiance délétère s'imposent peu à peu. La douceur des îles Canaries est lointaine. Qui est finalement coupable ? Etait-ce simplement un cauchemar ?
Juli Zeh réussit brillamment à instaurer un climat de tension et de pression surprenant. Le lecteur est dérouté mais ne peut s'empêcher avec avidité de laisser l'angoisse s'infiltrer et se réjouit d'être tenu en haleine.

Lutte des classes

Les Éditions Noir sur Blanc

19,00
par (Libraire)
17 août 2013

Désespérement magnifique

"Lutte des classes" est un roman social puissant, au style aiguisé se déployant dans l'Italie contemporaine en pleine perdition. Quatre protagonistes, quatre morceaux de vie meurtris par l'implaccable société, réunis malgré eux dans une lutte vitale, une lutte des classes sans merci et peut-être sans avenir. Le modèle typiquement américain de "Barbie" broie l'individu, le submerge à tout niveau, l'ensevelit pour finir par nier toute individualité, toute humanité. Demeurent une survie quotidienne, un combat à mener contre le tout puissant empire de consommation et le matérialisme outrancier. Désespérément magnifique.