Bertrand L.

Le Dahlia noir
10,65
par (Libraire)
22 novembre 2017

CREPUSCULAIRE ET MAGNIFIQUE

« Le Dahlia Noir » est un polar culte et essentiel. Personne comme James Ellroy n'arrive à rendre cette atmosphère crépusculaire et magnifique de ce Los Angeles des années d’après-guerre. S'emparant de « l'affaire Betty Short » ce meurtre macabre et bien réel, survenu en janvier 1947, il tisse une enquête policière passionnante où les blessures et les fantasmes de ses personnages se heurtent à ce fait divers devenu mythique dans la culture américaine. C'est un roman emblématique de James Ellroy, la pierre fondatrice de sa mythologie.

Mon chien stupide - édition collector
par (Libraire)
22 novembre 2017

CULTE!!!!

Ce merveilleux roman au parfum des années 60 est paru deux ans après la mort de John Fante. Il est tellement dommage que cet auteur incontournable n'ait pas assisté au triomphe de son livre, et le voir, trente ans après, toujours aussi lu et vénéré. Car « Mon chien stupide » se doit d’être lu, c'est un bonheur d'humour noir, de tendresse cachée, de personnages que l'on ne veut pas laisser. C'est typiquement le genre de livre porte-bonheur que l'on fait toujours traîner sur sa table de chevet.

À la Croisée des Mondes, L'intégrale

L'intégrale

Gallimard Jeunesse

par (Libraire)
22 novembre 2017

INDEMODABLE, INDISPENSABLE...

Lire « A la croisée des mondes » est une expérience unique et inoubliable. Le talent de Philip Pullman permet un plaisir de lecture à tout âge de la vie. Créant une mythologie dense et pointue, il a réalisé il y maintenant vingt ans, un chef-d’œuvre d'aventure et de profondeur. Lyra, gamine effrontée et débrouillarde est le chef de file d'une galerie de personnages tout aussi inoubliables. Cette odyssée est indémodable, poétique, indispensable.

Là où l'histoire se termine
par (Libraire)
22 novembre 2017

Maniant l'humour noir avec talent et malice, Alessandro Piperno dresse le portrait d'une famille juive romaine, coincée dans ses rancœurs et dans ses non-dits. Une belle galerie de personnages, parfois malmenée par un narrateur un brin cynique. Montant en pression jusqu'à une fin explosive et surprenante, le livre d'Alessandro Piperno se lit avec beaucoup de plaisir.

Zero K / roman
22,80
par (Libraire)
22 novembre 2017

Beau et glaçant...

Ce texte est beau, glaçant, ardu. Don DeLillo sonde la peur universelle de la mort qui nous traverse tous, à un moment ou à un autre, dans notre vie. Le roman se situe dans un avenir proche, où choisir sa mort et voir son corps conservé dans l'attente de revenir à la vie est un service presque commun. Avec une écriture âpre et exigeante, on se prend à rêver de ce que Stanley Kubrick aurait fait de ce texte, en l'adaptant au cinéma.