Guillaume H.

Deux mètres dix
22 août 2018

Le sport est un roman

Comment expliquer la fascination qu’exerce l’exploit sportif ?
Jean Hatzfeld a du talent pour dramatiser une épreuve de saut en hauteur ou un concours d’haltérophilie. Mais plus qu’un chroniqueur sportif, il nous conduit aux destins qui sont en jeu.
Pour ceux qui aiment vraiment le sport au-delà des chauvinismes passagers.

La Grande Idée
22,00
22 août 2018

Un nouvel Ulysse ?

Mais qui est Saul Kaloyannis ?
Au fur et à mesure que s’établit sous les yeux du lecteur une figure mythique, le doute s’installe : un Ulysse des temps modernes ? Un Corto Maltese réalisé ? Ou l’un de ces simples héros du quotidien de l’humanité ?
Un roman foisonnant qui agace ou enthousiasme mais qui, à coup sûr, ne laisse personne indifférent.

Ce roman ouvre différents degrés de lecture…
J’en ai repéré quelques-uns. Et vous ? :
- Les rapports avec Ulysse (ex : le héros et son équipage, s’éloignant de la cité après la bataille (chap.1), l’opium qui endort comme la magicienne Circé (chap.2), l’homme sur le rivage comme à Ithaque (début chapitre 9) etc… Tout cela dans un monde Grec.
- Une analyse de la construction des mythes et des héros
- Un cousinage avec Corto Maltese
- Une écriture proche de G.G.Marquez ("Cent ans de solitude")
- Une possibilité de lire chaque chapitre comme une nouvelle (Fuite d’Izmir, l’hôtel du désert, L’île et l’Atlantide et Henri de Montfreid, l’usine et la révolte, le prisonnier de geoliers « pour son bien », les condamnés du bord de mer, la fuyards dans la montagne et la noyade du héros, le dispensaire aux Etats-Unis, le quai d’une gare inconnue…)
Et au fait, qui est Anton Beraber ?

Une toile large comme le monde
23 août 2017

Peut-on encore échaper à la Toile?

FLIN, le personnage central de ce roman est aussi devenu celui de nos vies.
Sans lui, sans le réseau cablé qui nous relie au monde, nous n'existons plus.
Pénélope, June, Birgit, Lu Pan rêvent, comme d'autres, de s'en libérer.
Mais peuvent-ils délibérement anéantir FLIN et déconnecter le monde?
A cet instant, ils ne mesurent pas l'acte dramatique qu'ils accomplissent.
Comme tout bon roman d'anticipation, celui-ci nous oblige à penser notre monde contemporain.

Des hommes qui lisent
19 août 2017

Des hommes politiques qui lisent

Un président cultivé, une ministre de la culture issue du monde de l'édition, un premier ministre qui lit... Jamais depuis longtemps, le livre ne semble avoir eu autant sa chance à la tête de l'Etat.
Mais qu'ont-ils vraiment dans le ventre? Cet essai nous donne l'occasion d'en savoir en peu plus.

Jeu blanc
3 août 2017

Un roman qui mérite de ne pas rester confidentiel

Saul Indian Horse doit raconter son histoire, celle de ces indiens du Canada dont l’identité a été « violée ».
Il doit se raconter pour sauver son âme, mais aussi, le lecteur le comprend, pour sauver l’âme du Canada.
Séparé des siens, comme bien d’autres enfants de la tribu des ojibwé, il est « éduqué » dans un pensionnat qui broie son identité première.
L’enfant trouve son salut dans ses prédispositions exceptionnelles pour le hockey sur glace qui lui permettent de s’évader. Mais l’adulte doit faire face à ses fantômes…
Ce livre d’un indigène a été un véritable coup de poing pour la société canadienne. On sent un romancier libéré, qui nous emmène dans sa culture indigène pour mieux nous faire comprendre la douleur vécue par nombre d'indiens du Canada

Guillaume Houdan