L'échange des princesses
EAN13
9782021119138
ISBN
978-2-02-111913-8
Éditeur
Seuil
Date de publication
Collection
FICTION CIE
Dimensions
20 x 14 x 2 cm
Poids
388 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

L'échange des princesses

De

Seuil

Fiction Cie

Offres

Autre version disponible

En 1721, Philippe d’Orléans est Régent, dans l’attente que Louis XV atteigne la maturité légale. L’exercice du pouvoir est agréable, il y prend goût. Surgit alors dans sa tête une idée de génie : proposer à Philippe V d’Espagne un mariage entre Louis XV, âgé de onze ans, et la très jeune Infante, Maria Anna Victoria, âgée de quatre ans – qui ne pourra donc enfanter qu’une décennie plus tard. Ce laps de temps permet l’espoir d’un « malheur » qui l’assiérait définitivement sur le trône de France… Et il ne s’arrête pas là : il propose aussi de donner sa fille, Mademoiselle de Montpensier, comme épouse au jeune prince des Asturies, futur héritier du trône d’Espagne, pour conforter ses positions.

La réaction à Madrid est enthousiaste, et les choses se mettent vite en place. L’échange des princesses a lieu début 1722, en grande pompe, sur une petite île au milieu de la Bidassoa, la rivière qui fait office de frontière entre les deux royaumes. Tout pourrait aller pour le mieux. Mais rien ne marchera comme prévu. Louis XV dédaigne l’Infante perdue dans l’immensité subtile et tourbillonnante du Louvre et de Versailles ; en Espagne, Mademoiselle de Montpensier ne joue pas le jeu et se refuse à son mari, au grand dam de ses beaux-parents Philippe V et Elisabeth de Farnèse. À la fin, un nouvel échange a lieu, beaucoup plus discret cette fois : chacune des princesses retourne dans son pays…

Chantal Thomas a publié de nombreux essais, sur Sade ou encore sur Marie-Antoinette. Révélée au grand public en 2002 avec son roman Les Adieux à la reine (Seuil,2002), adapté depuis au cinéma par Benoit Jacquot, elle a ensuite publié Le Testament d’Olympe (Seuil, 2010). Avec L’Échange des princesses, Chantal Thomas aborde une nouvelle fois le XVIIIe siècle, entre érudition et fantaisie.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Commentaires des lecteurs

15 septembre 2014

Le projet fou du régent

Eté 1721, depuis six ans, Philippe d’Orléans dirige le royaume de France. Pour neutraliser l’Espagne et peut-être assurer une pérennité à son pouvoir, le Régent conçoit un projet aussi astucieux qu’audacieux : marier le jeune Louis XV à l’infante, Anna ...

Lire la suite

28 septembre 2013

Une lecture intéressante et agréable

1721, le Régent décide de marier le futur roi Louis XV, 12 ans, avec l'Infante d'Espagne Anna Maria Victoria, alors âgée de 4 ans. Par la même occasion, il propose sa fille, Elisabeth de Montpensier, au futur roi d'Espagne, le ...

Lire la suite

Très prenant et intéressant

Suite à la mort de Louis XIV, c’est à Louis XV, son arrière-petit-fils, de monter sur le trône. Mais ce dernier est alors trop jeune pour gouverner. La Régence revient donc à Philippe d’Orléans. Celui-ci aime la position de pouvoir ...

Lire la suite

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Chantal Thomas