par (Libraire)
23 septembre 2022

Amours contrariées

Après un précédent roman consacré à son père, "Un héros", Félicité Herzog révèle un autre pan de son histoire familiale, la jeunesse de sa mère et le déploiement tumultueux de son premier amour pendant la Seconde Guerre mondiale. Une multiplicité de petites histoires piquantes dans la grande Histoire, quelques révélations savoureuses ou étonnantes, l'auteure ne se prive pas de décrire ce monde de la noblesse française peu inquiète et peu inquiétée au début des années 40. Un récit hors norme, des histoires incroyables et des personnalités féminines déterminées et intransigeantes au cœur de la guerre.

Tous les conseils de lecture

Du lundi au vendredi à 9h10 avec Annie Le Fléouter
Du au , Librairie la buissonnière

Du lundi au vendredi à 9h10, Annie Le Fléouter dans son émission "Le livre du jour" sur France Bleu Normandie (Seine-Maritime-Eure) met le livre et les libraires normands à l'honneur en diffusant leurs coups de cœur.
En cette période de rentrée littéraire, découvrez ceux de la librairie la buissonnière à Yvetot :
"Le livre des soeurs " d'Amélie Nothomb (éd. Albin Michel) par Betty le 7 septembre,
"Chien 51" de Laurent Gaudé (Actes sud) par Manuel le 8 septembre,
"En salle" de Claire Baglin (Les éditions de Minuit) par Betty le 9 septembre,
"Par delà l'attente" de Julia Minkowski (éditions JC Lattès) par Manuel le 14 septembre,
"Les enfants endormis" d'Anthony Passeron (éditions Globe) par Manuel le 19 septembre,
"Le Président se tait" de Pauline Dreyfus (éditions Grasset) par Betty le 23 septembre.

Tous les événements

Depuis la parution des "Armoires vides" (1974), Annie Ernaux construit une œuvre de l'intime et de l'universel mêlés, une écriture de soi "porteuse de la vie des autres", comme elle l'écrit dans "Journal du dehors" (1993). Cette oeuvre qui "n'est pas une biographie, ni un roman naturellement, peut-être quelque chose entre la littérature, la sociologie et l'histoire" écrit-elle dans "Une femme" (1987) marque de sa singularité et de sa force, de sa justesse à atteindre le réel, à "écrire la vie".
La parution de "Mémoire de fille" (2016) apparait comme l'accomplissement de cette oeuvre où l'écriture et la mémoire font corps, donne à lire et à entendre sous un jour nouveau un corpus déjà considérable.
Annie Ernaux vient de recevoir le prix Nobel de littérature 2022.
Betty Duval-Hubert et Manuel Hirbec, librairie la buissonnière.

Voir le dossier complet

« Mémoire de fille » est un récit d'une incroyable richesse, d'une grande profondeur dont les strates multiples offrent une lecture inépuisable, ce que souligne la diversité des critiques dont nous vous proposons de découvrir quelques extraits.
Plus largement, l'oeuvre d'Annie Ernaux, aujourd'hui étudiée dans les départements de littérature comparée de nombreuses universités françaises et étrangères, influence de nombreux auteurs, parmi lesquels Olivier Adam et Emmanuel Carrère.

Voir le dossier complet