La librairie la buissonnière sera fermée pour congés du dimanche 28 juillet au lundi 19 août 2024. Nous vous souhaitons un bel été, de belles lectures !

Lucile S.

24,00
Conseillé par
17 août 2023

Le roman de John

Julien travaille dans le Jura comme berger l'été, comme serveur chez son oncle restaurateur l'hiver. Julien s'est choisi deux figures tutélaires : son grand-père John, le montagnard et sa dureté ; son ancien ami du lycée, Alexandre, le protecteur des animaux et sa sensibilité. Julien devait partir s'installer à La Réunion avec sa compagne de longue date, Héloïse, mais il ne veut plus quitter Nadia, la femme d'Alexandre, lequel s'est retrouvé emprisonné pour avoir tué un jeune chasseur de son village. Pierric Bailly prend le temps d'installer cette histoire tout en dichotomies, en écartèlements, pour mieux souligner le caractère décisif de certains choix de vie et nous faire cheminer en équilibre sur la ligne de crête morale de ses personnages tourmentés.

Conseillé par
17 août 2023

« et Oppenheimer est avec eux »

Un groupe de scientifiques juifs hongrois fuit aux Etats-Unis la menace hitlérienne. Variables, pourcentages, énergie n'ont pas de secret pour eux. Un certain Oppenheimer prend part à la démarche, ainsi que le financier Sachs et autres industriels du pays. Le dilemme moral de travailler à l'élaboration de la plus grande bombe qu'ait connu l'humanité, tous doivent également l'affronter. Peut-on faire progresser la science en concevant la mort à grande échelle ? Dans un texte de dramaturge, tout en martèlements, souvent caustique, l'auteur donne vie à des personnages singuliers, obsédés par ce travail préparatoire au carnage. Il regarde avec compassion ces prophètes de malheur se débattre avec l'inévitable travail sur eux-mêmes.

Conseillé par
17 août 2023

« Mauvaise graine fabrique des insomnies »

Une seule journée pour faire saisir la réalité d'un quartier hyper-urbanisé et de son lycée à Bondy, en Seine-Saint-Denis. En faisant se croiser profs et élèves, habitants et travailleurs, avec leur part d'héroïsme du quotidien, l'auteur réussit à évoquer, sans caricature, la ségrégation sociale, la déliquescence des services publics et, en premier lieu, celle de l'Éducation nationale, l'absence de perspectives émancipatrices pour les habitants des quartiers populaires, la jeunesse follement créative mais désabusée, les violences policières, le rôle des réseaux sociaux... Avec ce constat, un peu implacable : « On ne peut pas demander à l'école de soigner la société. ».

Anne Carrière

21,00
Conseillé par
17 août 2023

L'infini, aller et retour, deux fois

Comment réagir quand on se découvre porteuse d'une mutation génétique susceptible de nous empêcher progressivement d'émettre des émotions ? Qui plus est, au sein d'une famille profondément dysfonctionnelle. Cette fiction exigeante confronte les points de vue sur l'intellectualisation des sentiments, sur la conscience, sur l'impossibilité d'appréhender complètement par la science tout ce qui touche à notre humanité. Elle offre au final une contribution documentée à ces sujets inépuisables de l'intelligence artificielle, du transhumanisme, de l'amour infini aller et retour.

Conseillé par
17 août 2023

La Grande Épopée

Un coup de tournevis derrière la tête laisse Gio pas tout à fait comme avant, un rien anesthésié. Le règlement de compte familial qui s'ensuit marque le point de départ de ce roman « train-trip », rempli de personnages heurtés mais foncièrement attachants, qui réussit en permanence à décoller de la noirceur humaine pour lui préférer le chemin des étoiles. Cette grande épopée cabossée, contée avec un phrasé renversant, fait émerger des figures d'innocence et de beauté qui font longtemps impression. Un tour de force, dit la chouette blanche.