Le monstre de la mémoire

Le monstre de la mémoire

Yishaï Sarid

Actes Sud

  • par (Libraire)
    8 mai 2020

    Instrumentalisation

    A travers une longue et magnifique lettre -le temps d'un roman- le narrateur, historien israélien spécialiste de la Shoah confie avec sincérité et une colère non cachée son désarroi et son amertume face à l'indifférence prégnante autour du devoir de la mémoire. Historien éminent mais pauvre, il s'engage comme guide auprès de groupes de lycéens ou de hauts-fonctionnaires israéliens venus "visiter" les sites de déportation et d'extermination en Pologne. Ce roman est une thèse implacable démontrant le processus vain et imposé d'un tourisme massif virant à l'absurde, un devoir de mémoire qui semble illusoire tant la haine est persistante, tournée vers d'autres, les ennemis d'aujourd'hui. Le pouvoir et la force sont inlassablement loués par ces jeunes gens très vite lassés par l'Histoire et les faits, retournant rapidement à leurs écrans de téléphone mobile. Et si la mémoire et le devoir de mémoire n'étaient finalement qu'instrumentalisés pour servir d'autres causes, d'autres stratégies politiques? Faudra-t-il sans cesse recommencer et tolérer encore tant d'indifférences et d'impatiences?


  • 29 avril 2020

    Coup de coeur de Frédérique

    Un texte ou la difficulté de transmettre est palpable à chaque page.

    C'est tendu, émouvant, poignant et, bien sûr, interrogatif.

    A lire pour tant de raisons...

    Frédérique