Rêves oubliés, roman

Rêves oubliés, roman

Léonor de Récondo

Points

  • par (Libraire)
    27 novembre 2013

    Très réussi !

    Chronique familiale attachante et à l'émotion palpable dans la tourmente de la Guerre Civile espagnole. Ces rêves oubliés sont surtout une réflexion juste et sensible sur l'exil et le déracinement. Très réussi !


  • par (Libraire)
    27 octobre 2013

    Le second roman de Léonor de Récondo enchante le lecteur de sa beauté simple. L'exil contraint de la famille d'Aïta, fuyant l'Espagne face à l'ascension du franquisme, est vécu et raconté avec amour et accomplissement. Il y a de l'émerveillement dans cette fuite forcée, un renouveau inattendu face à l'adversité. A l'image de son archet glissant sur les cordes du violon, Léonor de Récondo fait surgir des mots une puissance évocatrice inoubliable. Les mots s'envolent et laissent le lecteur charmé, rêveur malgré la rudesse de l'exil et du quotidien abrupt de la guerre.


  • par (Libraire)
    28 septembre 2013

    De 1936 à 1941, il faudra cinq années à Ama pour accepter l'exil, la perte d'une vie confortable en Espagne pour une vieille ferme en France et de longues journées de labeur. Peu à peu un quotidien se met en place "en posant les instants à coté des autres".
    Léonor de Récondo raconte la douleur de l'exil, la bêtise de la guerre avec une grâce infinie. Belle découverte !
    Valérie