Betty D.

La vallée des masques
par (Libraire)
31 août 2012

Prodigieux !

Un lieu secret et protégé au pied de l''Himalaya abrite la Vallée des masques. Loin de la folie de l'outre-monde, ses adeptes cultivent le dogme d'Aum, fondateur de la société de la pureté. Leur existence est dévolue à cette utopie. Le doute y est interdit. Tout semble s'y dérouler en parfaite harmonie ; les identités exclusives y sont abolies. Jusqu'à quel point cela est-il-possible ? Qu'advient-il dans la croyance absolue ?
Figure majeure de la littérature indienne contemporaine, Tarun Tejpal délivre une fable magistrale autour des dérives religieuses, de l'aveuglement des hommes face à un gourou. Un roman prodigieux.

Home

Christian Bourgois

17,00
par (Libraire)
31 août 2012

Un roman singulier et magistral autour d'un homme dévasté et meurtri par la guerre de Corée. Seul et démuni, foudroyé par les terreur guerrières, il tente de retrouver sa sœur en Géorgie, mourante et déchirée. Toni Morison, prix Nobel de littérature, nous plonge dans l'Amérique des années 50, profondément rude et ségrégationniste. La lente et épineuse traversée d'un homme jusqu'à une possible rédemption.

Le dernier homme de la tour

Adiga, Aravind / Le Goyat, Annick

Buchet-Chastel

25,00
par (Libraire)
31 août 2012

Projetant de construire un immeuble de luxe, un illustre promoteur propose aux habitants d'une vieille tour de Bombay de les exproprier en échange d'une généreuse somme d'argent. Mais Masterji, professeur à la retraite, résiste aux sirènes illusoires de la richesse, s'attirant les foudres de ses voisins...
Dans une ville de Bombay splendide et démesurée, Aravind Adiga dresse un portrait haut en couleur d'une ville et de ses habitants, métamorphosés sous l'effet d'un modernité galopante et sans limite.
Avec ce roman audacieux et cynique, il nous offre, non sans humour, une métaphore acerbe et tragique sur les bassesses et la petitesse des hommes corrompus par l'avidité.

Les Immortelles
par (Libraire)
31 août 2012

Un souffle nouveau, une nouvelle voix

Une ode magnifique, bouleversante et tragique aux « Immortelles », celles de la Grand-Rue, les prostituées de Port-au-Prince qui vivent, survivent des charmes de leur corps et de leur chair.
Janvier 2010, la terre a tremblé, s'est fissurée, Haïti a sombré dans le chaos, la misère et le désespoir. Une Immortelle se souvient. Elle demande à l'écrivain de retranscrire sa douleur, celle de ses compagnes. Elle veut un écrit éternel à la mémoire des disparues, à la mémoire de sa protégée. La révolte est poignante, presque palpable. Ne restent que des ossements sous les décombres, mais le Verbe est, le Verbe admet encore une fine lueur d'espoir. Un premier roman puissant, habité par le souffle du verbe. Fulgurant.
"Les Immortelles" est sans aucun doute l'un des premiers romans les plus marquants de la rentrée. Un souffle nouveau, une nouvelle voix dont la présence annonce la naissance et l'avenir d'un grand auteur.

Le Vase où meurt cette verveine
par (Libraire)
31 août 2012

Ils ne sont jamais quittés. Pour la première fois de leur vie, sous le prétexte de raisons de santé et d'examens médicaux à réaliser, ils se séparent. Pour un temps très court à priori. Une longue et intense correspondance s'instaure. A presque 80 ans, la flamme du cœur n'a pas faibli. Mais l'exclusivité de leur amour vécu comme un trésor précieux n'a-t-elle pas cachée d'autres tendresses ? La séparation les entraine loin, trop loin pour revenir en arrière. Magnifique roman d'amour tragique autour de la vieillesse et des déceptions.